Autour des sorties ciné du mercredi 26 septembre

Sur les écrans cette semaine

 


Les sorties cinéma de la semaine sont nettement dominées par « Control » d’Anton Corbijn (présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes), petit chef d’oeuvre en noir et blanc sur la vie de Ian Curtis, leader du groupe Joy Division, qui se suicida, il y a trente ans. Les membres restants du groupe formeront par la suite New Order. Appartenant à ce qu’on a appelé le Post-Punk, voir le créant, le groupe Joy Division, qui n’a eu le temps de sortir que deux albums, est considéré comme un maillon essentiel de l’évolution du rock. Leur producteur Tony Wilson a résumé leur importance par cette formule « au lieu de dire « va te faire foutre », Joy Division a dit « je suis foutu » », traduction : Ian Curtis s’opposait alors aux groupes Punks qui le précèdaient, comme les Sex-Pistols, en incorporant de l’autofiction et du malaise existentiel au quotidien dans ses textes. Lire la critique du film…

A noter au passage, la réédition de la discographie de Joy Division.

—–

Second film de la semaine, le dernier Sidney Lumet présenté au festival de Deauville « 7h58, ce samedi-là ». Pas davantage que le précédent « Find me guilty » présenté aussi à Deauville, ce film ne possède la force des Lumet de la grande époque malgré la noirceur extrême du récit. Deux frères, aux prises avec des inextricables problèmes d’argent, décident, à l’initiative de l’aîné, de cambrioler la bijouterie familiale. Malheureusement, ce samedi matin-là, c’est leur mère qui remplace l’employée dans la boutique… Un film qui vaut essentiellement par l’interprétation haut de gamme de Philip Seymour Hoffman qui ne trouve pas ici, loin s’en faut, de partenaire à sa mesure… Lire la critique du film…

 


Parmi, les autres sorties de la semaine « Tout est pardonné » de Mia Hansen-Love, présenté lui aussi à la Quinzaine des réalisateurs. Ce film semble avoir le vent en poupe auprès de la presse traditionnelle qui en dit grand bien… Sur le sujet puissant d’un père drogué retrouvant sa fille après des années d’absence de Vienne à Paris, le premier film de la compagne d’Olivier Assayas ne va traumatiser personne… Edulcoré et lisse, c’est la copie soignée et appliquée de la bonne élève plus douée pour la littérature que pour le cinéma. Avec le fils de Gérard Blain, Paul Blain, qui n’est pas non plus son père… Lire la critique du film…

 


Autres sorties de la semaine


« 99 F » de Jan Kounen d’après le roman de Frédéric Beigbeider. Lire la critique du film…

 



« Alexandra » d’Alexandre Sokourov (film en sélection officielle à Cannes cette année)

 

Evénements et festivals

 

Poursuite du 25ième festival du film italien d’Annecy du 25 septembre au 2 octobre 2007, lire le billet avec le programme…

Poursuite du 16ième Festival des cinémas et cultures latines de Biarritz du 24 au 30 septembre 2007 sous la présidence de Benoit Jacquot.

Le concours de court-métrages organisé par la section festivals de Sky Prods se poursuit jusquau 5 novembre : ouvert à tous, on peut participer à la compétition en envoyant un ou deux films de 10mn maximum sur un thème de son choix. Soirée de remise des prix le 24 novembre sous la présidence du réalisateur Olivier Nakache. En savoir plus

Mots clés:

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top