Carte Noire, attraction d’un café nommé désir…

article sponsorisé par Blogrider

 

 

 

Carte Noire s’est depuis longtemps durablement investi dans le cinéma, en créant notamment en 2001 le Prix Ciné Roman Carte Noire, puis, en 2007 sa variante grand public : le Prix Coup de Coeur du Public, afin que le public puisse élire le roman qu’il aimerait porter à l’écran en votant d’après des synopsis sur le site www.uncafenommedesir.com. Le premier prix du public en 2007 fut attribué au roman « Le Silence » de François Léotard. En 2008 « L’Hiver indien » de Frédéric Roux, obtint le doublé : le Prix Coup de Coeur du Public et le Prix Ciné Roman décerné par un jury présidé par Robert Hossein. Est-ce ce tropisme pour le cinéma qui a conduit Carte Noire à faire de son dernier spot pub un vrai film avec un scénario original, des images et une musique obsédantes? Diffusé dans un premier temps sous forme de mini-teasers et fausses fiches de films, notamment sur le site Allociné avec qui Carte Noire a noué un partenariat, mais aussi Ecran Large, Première et Canal Plus, le nouveau spot se fit attendre, comme l’objet du désir, un film nommé « Attraction »…

De chaque côté de la rue, une femme, un homme, chacun debout derrière la vitre du rez-de chaussée d’un immeuble qu’on imagine de bureaux, se dévisagent. Attraction fatale pour un couple d’inconnus qui fantasme de traverser les vitres pour se rejoindre et s’étreindre au milieu de la chaussée déserte, seuls au monde… Passage à l’acte de l’autre côté du miroir, transgression de la barrière symbolique de la vitre, ces deux-là, étrangers, sont l’objet d’une force d’attraction irrépressible qui les précipite l’un vers l’autre. Une attirance aimantée à laquelle la caféine et l’arôme du nouveau café Carte Noire ne serait pas étrangère… Elle, brune, sensuelle, gros plan sur gorge profonde, tient dans ses mains l’objet vecteur de l’attirance : une tasse noire emplie d’un breuvage nommé désir… A moins que la femme fatale en décolleté de satin noir ne soit pas clairement elle-même la représentation du café, la tentation, l’attraction, l’Eva du jardin d’Eden, puisque les hommes changent dans les différents spots tandis que la femme, sirène sombre faisant échouer les marins d’un regard noyé de sensations fortes, demeure dans tous, unique.

 

Au delà de spots connectant café et libido, le site déborde d’idées de desserts à base de café et de petites infos accrocheuses, par exemple, si les accros des régimes diététiques connaissaient déjà son effet de combustion des graisses, on apprend que le café possède aussi un pouvoir antioxydant, c’est à dire s’attaquant aux radicaux libres qui endommagent les cellules (comme celles de la peau : effets du soleil, de la cigarette, de la pollution). Plaisirs et gourmandises café, recettes raffinées, un cocktail café au lait d’amande ou un crumble café sur fondant chocolat, bijoux café de perles à croquer, on est au supplice de la tentation… A se demander si le café et le chocolat ne s’attirent pas encore plus voluptueusement que la femme fatale et les hommes qui passent et la désirent par café Carte Noire interposé.

 

Mots clés: ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top