« Damages » saison 3 : agitation artificielle

Glen Kessler, sur Canal+ à partir du 3 février 2011, tous les jeudis soir à 22h15

Pitch

La lutte entre la féroce avocate Patty Hewes et Ellen Parsons, son ancienne collaboratrice, est en sourdine quand surgit l'affaire Louis Tobin. Bien qu'elle travaille à présent chez le procureur, Patty est persuadée qu'Ellen va revenir vers elle...

 

La saison 3 de « Damages » a failli ne pas exister si les pétitions des fans et la volonté de la chaîne américaine DIRECTV n’avaient convaincu la production de rempiler pour deux saisons supplémentaires. Est-ce pour cela que la saison 3 est moins fluide que les précédentes, visiblement préoccupée de tenir le spectateur en haleine  en syncopant artificiellement le récit d’incessants flash-forwards lourdement affichés « n mois plus tard »? On avait déjà expérimenté le flash-forward avec une modération bienvenue lors de la précédente saison, ce qui qui excitait l’imaginaire (Ellen tirait mais sur qui?), ici, l’excès de FF  plombe l’attention, donnant deux histoires racontées en alternance, aujourd’hui et 6 mois, 4 mois, 3 mois plus tard, etc…  Deux histoires à deux époques convergeant l’une vers l’autre est un procédé utilisé de plus en plus souvent en littérature de nos jours, dans les nouveaux polars notamment, et, si c’est délicat à manier, ça peut fonctionner. Ici, dès le second épisode, la révélation de la mort d’un des personnages principaux 6 mois plus tard, risqué… Et des morts, il n’en manque pas  dans cette saison 3, ça dézingue à tout va!
—–

photo Canal+

Tout a changé en saison 3, l’impitoyable Patty Hewes (Glenn Close), en instance de divorce, toujours sur le pont dans son immense cabinet d’avocat, accepte néanmoins de mettre le nom de son associé Tom Shayes sur la porte d’entrée, le seul collaborateur a avoir pu la supporter, 11 ans… Ellen Parsons  (Rose Byrne), qui n’a, a priori, nulle intention de revenir travailler chez Patty Hewes, bien que cette dernière soit persuadée du contraire, occupe depuis un an un poste d’avocate chez le procureur général,
en charge d’un dossier de stupéfiants, affichant qu’elle a pardonné à son ancienne patronne le meurtre de son fiancé. Mais que Patty engage  habilement une autre jeune avocate assistante et Ellen renoue avec Patti, en apparence… Premier FF de la longue série : l’accident de voiture de Patty « 6 mois plus tard »… 


photo Canal+

Pour pimenter les choses, la saison 3 s’appuie sur l’affaire Bernard Madoff qui a fait trembler la planète en 2009, étant posé que la réalité est souvent plus obscène que la fiction, l’escroc milliardaire appelé ici Louis Tobin. Tobin avoue ses escroqueries à sa famille le soir de Thanksgiving, emprisonné, ses comptes et ceux de ses proches bloqués. Sa femme et son fils jurent qu’ils n’étaient au courant de rien. Son fils Joe Tobin, vertueux, culpabilisé, veut, dans un premier temps, rembourser les inombrables actionnaires qu’a ruinés son père. Un comportement louable que la perspective de récupérer le magot caché de son père va dissoudre rapidement. D’autant que la révélation que Louis Tobin avait une maîtresse, ancienne hôtesse dans un club de fitness, va déchaîner les passions et les rancunes. L’avocat de la famille Tobin, qui se considèrait comme son fils adoptif, va affronter Patty Hewes qui, elle, défend les victimes, les actionnaires ruinés pour lesquels elle espère décrocher une indemnisation. Car, comme d’habitude, malgré ses méthodes de maffiosa, Patty défend le faible et l’opprimé. Pour  varier les plaisirs, on a fait appel à un clochard céleste (présent dans les FF) qui détient quantité de preuves de la culpabilité des uns et des autres, des objets qu’il trouve en faisant les poubelles, et à un
architecte quinqua charismatique, pour séduire Patti.La rencontre fortuite d’Ellen avec Tom, traitée comme un évènement sans importance, lui croulant sous les soucis financiers sans vouloir mettre Patti au courant de crainte qu’elle ne lui retire le dossier Tobin, va être le déclencheur des noirceurs de cette saison 3. Car si elle travaille sur une affaire de drogue chez le procureur général, certains collègues d’Ellen Parsons, eux, ont le dossier Madoff à traiter du point de vue pénal, et vont faire appel à la jeune femme pour négocier de partager les infos avec l’intraitable Patti Hewes… La saison 3, de part sa construction coupée en deux (avec ses deux images distinctes, la « normale » et la  livide bleutée pour les FF), ne retrouvera jamais le ton  et la tension des précédentes saisons,  trop de « Patti show » isolée et Ellen en retrait, mais la déception passée, ça se regarde sans déplaisir surtout si on connait déjà les personnages.


Diffusion : sur Canal+ (à partir du 3  février 2011) 22h15 (2 épisodes par jeudi)
tous les jeudis soir, rediff le samedi 16h00 sur Canal+ Décalé et le lundi 8h30 sur Canal+
Rattrapage possible pour les abonnés des épisodes ratés sur le site Canal+ à la demande mais en VF! 

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top