« Factory girl » et « Never forever  » : (compétition) + « Chambre 1408 » = soirée fantastique

Depuis hier matin, dans un Deauville gris attendant vainement un complément d’été, quatre films en compétition, j’en ai vu trois et ce soir en avant-première, on passait un film d’horreur avec évènements paranormaux dans une chambre d’hôtel, la « Chambre 1408 », va-t-on pouvoir dormir ensuite… Vers 17h30, coincé en fin d’après-midi entre la compétition et la remise d’un prix littéraire, « Fay Grim », le nouveau film d’Hal Hartley, auteur des années 80 qui a un look inchangé… années 80, très daté… Un Deauville calme après les festivités du WE dernier en attendant le suivant avec l’hommage à Sidney Lumet demain soir et le retour des people parisiens…
« Factory girl »
de George Hickenlooper



La biographie romancée d’Edie Segwick, égérie météore d’Andy Warhol qui la considérait un peu comme son double. Chronique de la faune qui squattait la factory de Warhol. Avec Sienna Miller.

Je reviendrai longuement sur ce film avec la critique bientôt sur le blog…

« Grace is gone » de James C. Strouse

 


Encore un film sur l’Irak dans la sélection (après « In The Valley of Elah » de Paul Haggis et avant « Redacted » de Brian de Palma) : un père de famille ne sait pas comment annoncer à ses deux filles que leur mère, engagée en Irak, vient de mourir sur le front. Avec John Cusak.

 » Never forever » de Gina Kim

  
© Now Films Galerie complète sur AlloCiné         sortie 27 octobre 2007


Sophie, l’épouse américaine parfaite d’un riche homme d’affaires coréen, toute en boucles blondes et chemisiers pastels sages à cravates, va payer un immigré clandestin coréen qu’elle rencontre en cachette pour satisfaire le désir d’enfant de son mari, Andrew Lee, qui est stérile et n’en sait rien. Mais Mr Kim, le jeune homme engagé à $300 la séance pour la seule procréation, souffre d’être considéré comme une banque de sperme par l’épouse sacrificielle et va modifier les règles du jeu. Mise en demeure par cet inconnu de reconnaître ses désirs propres au lieu d’agir uniquement pour faire plaisir à son mari, l’épouse coincée va se laisser aller au plaisir et à une forme de relation amoureuse qu’elle ignorait. Beaucoup de thèmes sont abordés : la stérilité, le désir et l’épanouissement féminin, l’immigration clandestine aux USA, etc…

 

Un film physique ultra-démonstratif et lacrymal avec un bon moment vers les deux tiers du film quand Sophie Lee se prend à aimer Mr Kim, une jolie histoire d’amour partielle qui ne dure pas…

« Chambre 1408 » de Michael Hafström


sortie en salles janvier 2008


Pour illustrer la soirée de remise littéraire du prix Lucien Barrière à Jay Mac Inerney par le jury présidé par un facétieux Frédéric Beigbeider, le film projeté ensuite est l’adaptation d’un livre de littérature fantastique de Stephen King.

 

Pitch : un journaliste sceptique, spécialisé dans les enquêtes et les ouvrages sur les lieux hantés, va occuper pendant une nuit mouvementée la chambre 1408 à l’hôtel Dolphin à New York, vieux palace défraîchi, contre l’avis de la direction de l’hôtel qui avait décidé de fermer la chambre à la vente. Car dans la chambre 1408 au 13ième étage rebaptisé 14ième, on compte depuis l’ouverture de l’hôtel 57 morts dont la plupart sont des suicides par défenestration. Mais n’a-t-on pas tous une chambre 1408 dans la tête prête à s’effondrer qui vous fait basculer dans un cauchemar parano quand on perd le contrôle des objets menaçants comme un téléphone qui sonne, une radio qui s’allume, un robinet qui fuit, un thermostat qui se dérègle, une porte qui se coince? Surtout avec les fantômes de tous les suicidés de l’hôtel défilant dans la chambre… Paradoxalement, ce sera pour le journaliste, victime de ces phénomènes paranormaux qui manquent de le tuer, l’ occasion de faire l’impossible travail de deuil qui l’a séparé de sa femme après la mort de leur fille…

 

Avec Samuel L Jackson et John Cusak dont c’est le second film présenté à Deauville après « Grace is gone ».

 

+ « Fay Grim » de Hal Hartley


Mots clés: , , , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top