« Franklyn » rebaptisé « Dark Word » : sortie directe DVD/Blu-ray/VOD

Gerald McMorrow, 2008, sortie DVD 7 avril 201O

Pitch

Un va et vient entre un Londres contemporain et Meanwhile city, ville futuriste lugubre où il n'existe plus de séparation entre l'église et l'état. Quatre âmes perdues dont le premier personnage, Jonathan Preest (Ryan Philippe), un masque blanc de grand brûlé sur le visage, cherche vengeance dans Meanwhile city. L'autre, Emilie (Eva Green), étudiante en art à Londres, en violent conflit avec sa mère, tente des des happenings artistiques en jouant avec la mort, multipliant les tentatives de suicide mises en scènes et filmées. Pendant ce temps, Milo (Sam Riley), un trentenaire romantique au coeur brisé par un premier amour, recherche les mêmes sensations de pureté de la première fois, tandis qu'Esser, un homme âgé, parcourt inlassablement les bas-fonds de Londres pour retrouver son fils.

DVD/mini-critic***

J’ai reçu l’autre jour en lettre recommandée et AR un DVD gravé au nom du blog, très chic!,  le film anglais « Franklyn », rebaptisé en « français » : « Dark world », qui possède une particularité ayant tendance à se propager : ce film ne sort pas en salles en France mais direct en DVD. Présenté comme un thriller fantastique avec la belle Eva Green et le non moins séduisant Sam Riley (découvert dans « Control »), se profilaient donc des promesses de passer un bon moment… Déception rapide dès départ : la VOST ne marchant pas, nous voilà condamnés à le voir en VF, ça me rappelle un site de vente de DVD où des  commentateurs parlaient du « calvaire du cinéphile » privé de VO, à propos d’un classique de Fellini en VF, l’un deux, émouvant, écrivait qu’il en avait pleuré (heureusement qu’Eva Green n’est pas doublée en français, c’est déjà ça!).
 

Compliqué, lacunaire, abordé au rythme d’un EEG plat, ce film aux quatres histoires n’ayant rien à voir au départ et se croisant au final étaient remarquablement fastidieuses à regarder, visiblement, on ne s’improvise pas réalisateur de films fantastiques en concoctant une ambiance gothique glauque avec interactions improbables passé/présent. Pour tromper l’ennui… on regarde les acteurs, la beauté d’Eva Green dans un rôle hystérique où elle a le mérite de ne pas en faire des tonnes, peut être le prétexte de regarder ce film… Ceci dit, il semble, en lisant les forums, que le film soit attendu malgré tout et je n’ai peut-être pas su trouver le sésame ou y pénétrer… DVD et Blu-ray TF1vidéo et VOD sur TF1Vision. Sortie 7 avril 2010

Le film « Franklyn »/ »Dark world » (2008) était en sélection au festival de Gerardmer 2010.
Second film fantastique du réalisateur Gerald McMorrow après « Thespian X » (2002)
Produit par Jeremy Thomas, producteur notamment des derniers films de Bertolucci comme « Innocents » qui a révélé Eva Green en 2002.
 

 


 

*** Compte tenu du nombre de DVD à chroniquer en inflation… j’ai pris le parti pratique de ne pas m’étendre indéfiniment sur des films que je n’ai pas aimés et de faire des chroniques DVD nettement plus courtes qu’auparavant pour ces films-là. Essai d’un nouveau format de « mini-critics » au lieu de ne pas en parler du tout (ça donne quelques éléments sur le sujet pour des lecteurs intéressés). 

Notre note

(1 / 5)

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top