« Half Nelson » : le favori des festivals

Ryan Fleck, 2006

Qu’est-ce qui plait donc tellement aux jurys des festivals dans ce film typiquement ciné indépendant américain primé à Sundance, Locarno et Deauville l’année dernière? Excepté les acteurs assez exceptionnels, Ryan Gosling et Shareeka Epps, ce qui n’est déjà pas mal…

—–

Professeur dans un lycée d’un quartier deshérité de Brooklyn, Dan Dunne est aussi brillant et pédagogue en classe que paumé dans la vie. Responsable d’une classe d’ados en difficulté, il leur donne les moyens et l’espoir de s’en sortir grâce à la connaissance et la culture, leur enseignant notamment les principes dialectiques de Engels. Mais Dunne est soumis à des forces contradictoires, habité d’un cynisme déprimé qui démolit son penchant pour l’idéalisme. Pour échapper à ce Half Nelson (terme de lutte désignant une prise immobilisante dont on ne peut pas se dégager), Dunne s’est réfugié dans la toxicomanie. Surpris en pleine défonce dans les toilettes de l’école par Drey, une jeune élève de sa classe menacée, pour sa part, par son environnement familial et social, ces deux là vont s’entraider malgré la différence d’âge.

Filmé en numérique avec le souci de laisser les défauts sur l’image, de cadrer de façon désordonnée ou de se servir des flous pour rendre compte des états d’âme du personnage de Dunne, amplifiant les sons réels quotidiens (comme dès la première scène où le réveil qui sonne aussi fort qu’une sirène d’incendie!!!), le film n’est pas très agréable à regarder, avec son image grise imparfaite dans une banlieue grise à problèmes, on est dans un minimalisme terne et désolé auquel on ne s’habitue pas facilement. Pas sûr que le spectateur non critique de film et non festivalier accompli soit sensible à ce genre d’anti-artifices…

Ryan Gosling et Anthony Mackie
© Colifilms Diffusion Galerie complète sur AlloCiné

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top