Kijû Yoshida : lumière d'avril sur le pape de la nouvelle vague japonaise

focus film Rétrospective C. Pompidou du 26 mars au 19 mai 2008
La redécouverte de Kijû Yoshida, maître la nouvelle vague japonaise, auquel le Centre Pompidou consacre une rétrospective du 26 mars au 19 mai 2008, devrait occuper le mois davril sur tous les fronts : cinéma, télévision, DVD. 


Kijû Yoshida, photo éditions Carlotta

En ouverture publique de la rétrospective le 26 mars, le film culte de Kijü Yoshida « Eros + Massacre ». Le réalisateur et son épouse, lactrice japonaise Mariko Okada, présenteront le film et bon nombre d’autres séances à Paris ainsi que toutes celles de la tournée française à Lyon, Cannes, Toulouse, Montreuil* à partir du 28 avril. Le documentaire « Kijû Yoshida : qu’est-ce qu’un cinéaste? » de Nicolas Ripoche (2008) sera programmé le 10 mai à 19h au centre Pompidou en présence du couple et du réalisateur.

 

—–

    

 

Parallèlement, deux autres événements complémentaires : dune part, la reprise en salle en France le 2 avril 2008 de deux films de Yoshida : « La Source thermale dAkitsu » (1962) et « Eros + massacre » (1969). Dautre part, la diffusion sur CinéCinéma Classic** à partir du 4 avril de ces deux films et dun troisième : « Bon a rien » (1960). Enfin, les éditions Carlotta éditent deux coffrets DVD : la période 1960/64 (6 films) et la période 1965/66 (5 films) et également un coffret collector de « Eros + Massacre » (sortie le 9 avril 2008) 


« La Source thermale d’Akitsu » photo Carlotta 

* tournée en France
Institut Lumière à Lyon 29 et 30 avril 2008
Miramar à Cannes le 28 avril 2008.
Cinémathèque de Toulouse le 7 mai 2008.
Le Mélies à Montreuil le 9 mai 2008
** premières diffusions :
« Bon à rien » le 4 avril 2008 (22h40)
« La Source thermale dAkitsu » le 11 avril 2008 (22h35)
Le documentaire sur Kijû Yoshida  le 5 (19h50) et le 11 avril 2008 (0h25)
« Eros + massacre » le 18 avril 2008 (22h15)

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top