IMG_4555

« Louis Jourdan, le dernier french lover d’Hollywood » : Le monde d’hier

focus livres Parution automne 2016

Pitch

Dans la biographie de Louis Jourdan, on cottoie Gary Cooper, Cary Grant, Franck Sinatra, Joan Fontaine, Grâce Kelly et tout le grand Hollywood. Le dernier french lover y a passé 5o ans...

Notes

"The V.I.P.S" avec Liz Taylor (1963)

« The V.I.P.S » avec Liz Taylor (1963)

J’ai fini l’épaisse biographie du « Dernier french lover de Hollywood ».
Sous forme de 6 années d’entretien avec Olivier Minne, animateur TV, comédien et réalisateur de documentaires.
Une biographie délicieusement désuète, qu’on pourrait juger un peu lissée, mais très agréable à lire… Ici, pas de scoop ou de scandale, bien au contraire… L’antithèse d’un « Hollywood Babylon » de Kenneth Anger mais un point commun : le « Grand Hollywood » où évolue Louis Jourdan, lancé par David Selznick, un des derniers grands producteurs avant la fin des grands studios…

La forme du récit où l’auteur, qui se met en scène et se lie d’amitié des années durant avec un homme âgé à la fin de sa vie, implique sans doute qu’il n’ait rien raconté qui puisse blesser Louis Jourdan et on reste un peu dubitatif sur cette vision aseptisée d’Hollywood… C’est sa force et sa faiblesse. Ceci étant dit, ce portrait d’un monde englouti est pour le lecteur un véritable voyage dans le passé du grand cinéma d’hier.

Ayant passé son enfance au Grand Hotel de Cannes, géré par ses parents, à une époque révolue quand la grande saison mondaine était l’hiver, l’adolescent avait vu passer bien des stars… (la partie francaise, l’enfance puis les débuts à Paris, est également très intéressante). Ne pouvant pas échapper à l’emploi de french lover, Louis Jourdan ne sera jamais la grande star qu’il espérait mais il les côtoiera toutes et aucune ne le bluffera…

Avec sa femme dite "Quique'

Avec sa femme dite « Quique »

Marié depuis ses débuts à une française énergique et solaire, qui gérera sa carrière et réveillera ce solitaire qui n’aimait rien tant que rester enfermé chez lui écouter de la musique et lire de grands auteurs français, Louis Jourdan choisira d’être enterré à Hollywood (2015) auprès de son épouse morte peu de temps avant lui (2012). Il avait 93 ans.

 

Diffusion

Éditions Séguiers, parution automne 2017

Notre note

4.0 Stars (4,0 / 5)

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top