"Never forever" : rent a man

Prix du jury du festival de Deauville 2007, Gina Kim, sortie le 24 octobre



Sophie, l’épouse parfaite d’Andrew Lee, riche homme d’affaires coréen américanisé, sage jeune femme toute en boucles blondes et chemisiers pastels à cravates, subit la pression belle-familiale de ne pas avoir denfant. Pire, son mari, désespéré, tente de se suicider. Nayant pas la cur de lui avouer que ses analyses lont déclaré stérile, Sophie va proposer un marché à un immigré clandestin, candidat donneur
à la banque du sperme, débouté, faute de papiers en règle.

—–

 

 

Galerie complète sur AlloCiné

 

 


 


Mais Mr Kim, le jeune homme engagé à $300 la séance et un bonus de $30 000 en cas de grossesse, souffre d’être considéré comme une machine à procréer par l’épouse sacrificielle et va modifier les règles du jeu. Mise en demeure par cet inconnu de reconnaître ses désirs propres au lieu d’agir seulement pour satisfaire son mari, l’épouse coincée va se laisser aller au plaisir et à une forme de relation amoureuse qu’elle ignorait. Un peu de légèreté (enfin !) vers les deux tiers du film quand Sophie Lee se prend à aimer Mr Kim mais cette histoire d’amour partielle ne durera pas


 

© Now Films Galerie complète sur AlloCiné

 


Beaucoup de thèmes sont abordés : la stérilité considérée comme une infirmité, virilement parlant, la pression parentale et sociétale sur le désir véritable denfant dun couple, l’épanouissement du désir féminin individuel, le sacrifice amoureux, enfin, le conditions de l’immigration clandestine outre-atlantique. Prix du jury à Deauville, ce film, très physique et par trop lacrymal (à mon goût), peut toucher au delà de lidentification au couple stérile grâce à sa perspective sur des sentiments universels et sur le statut de limmigré clandestin aux USA, privé de droits et renvoyé chez lui manu militari sur dénonciation.


Gina Kim a repéré Vera Farmiga, lactrice principale de « Never forever », à un précédent festival de Deauville. Une comédienne quon a pu voir également dans « The Departed » (« Les Infiltrés ») de Martin Scorsese. Le film de Gina Kim sortira en France le 24 octobre avant sa sortie aux USA, non encore programmée car louvrage est trop classique cest ce que Gina Kim sest entendu reprocher, peut-être quaprès Deauville, ils changeront davis

 

Notre note

(3 / 5)

Mots clés: , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top