Retrouver les pépites oubliées du cinéma américain, collections DVD Vintage classics et RKO

collections Vintage classics et RKO, Wild side vidéo et éditions Montparnasse
Je voulais faire un billet sur les DVD idées de cadeau de Noël et, en y réfléchissant, j’ai vérifié que ceux qui m’émoustillaient le plus, ce sont les pépites extraites de la mémoire du cinéma américain, souvent des films noirs que je prise particulièrement. Comme d’habitude, je suis très en retard pour visionner tous ces films mais je vais faire du rattrappage en cette période dite de fêtes (particulièrement réactivante pour certains et que je crains  personnellement comme la peste du souvenir…) Cet article sera donc mis à jour au fur et à mesure des nouvelles critiques de films. Ici, quelques idées et davantage pêchées dans deux collections : Vintage classics chez Wild side vidéo et collection RKO aux éditions Montparnasse, les deux pratiquant des prix légers (moins de €10 le DVD).

 

       

Plus que quelques jours pour jouer et gagner des coffrets blu-ray&DVD Carlotta sur Cinémaniac (Fassbinder/Murnau/Borzage)! (clôture du concours le 22 décembre à minuit)
—–
Créée en janvier 2010 par Wild side vidéo, la collection Vintage classics contient quelques perles oubliées du cinéma américain comme le fameux « Carnaval des âmes » (paru en mai 2010), unique film de Herk Harvey, ou « Mon Homme Godfrey » (à paraître en janvier 2011), un vieux film de Gregory LaCava, réalisateur sombré dans les oubliettes quoiqu’on trouve à présent un titre par ci par là, notamment « Primrose path » dans la collection RKO. La collection RKO aux éditions Montparnasse, caractérisée par le fait que tous ces films furent produits par les Studios RKO, est une mine de films introuvables, du même tonneau que celle Vintage Classics, les films d’Ida Lupino, par exemple, première réalisatrice femme d’Hollywood, peuvent se trouver dans les deux collections (« Le Voyage de la peur », « Bigamie »). Dans la première livraison Vintage classics en janvier 2010, on trouvait un film noir très spécial « Mort à l’arrivée » de Rudolph Mate, un homme débarque dans un commissariat pour signaler un meurtre, le sien… A la rentrée d’octobre,  trois titres, trois films introuvables, « Jour de terreur », « Meurtre au chenil », « Le Balafré ». La livraison de janvier 2011 est plus classique avec des films connus des cinéphiles, comme « La Vengeance aux deux visages » (de et avec Marlon Brando) et « Le Banni ». Côté collection RKO, les éditions Montparnasse, qui ont déjà publié 110 DVD par vagues de 10 (dont j’ai parlé au fil du blog…), viennent d’éditer pour les fêtes un super-coffret de 20 DVD avec les Jacques Tourneur (« La Féline », « La Griffe du passé »,  l’exceptionnel « Un si doux visage », « Citizen Kane », « Le garçon aux cheveux verts » de Losey », etc…

« Jour de terreur » de Tay Garnett (1951)

Une desperate housewife dont le mari est alité, dépressif, se souvient de leur rencontre. Un médecin ami les avait présentés l’un à l’autre. Aujourd’hui, le mari semble devenir parano, soupçonnant sa femme et le médecin en question de vouloir le tuer. Pour se défendre, il prépare une lettre au procureur pour les dénoncer. Bien qu’elle n’ait rien à se reprocher, l’épouse terrifiée passe plusieurs jours à tenter de récupérer cette lettre qui pourrait l’accuser d’un crime qu’elle n’a pas commis. Un film tellement exsangue d’intrigue que quand s’affiche le générique de fin, on attendait toujours la suite…

« Mort à l’arrivée » de Rudolph Mate (1950)

L’originalité de ce film consiste à ce que l’homme qui va porter plainte à la police pour homicide est presque mort, c’est de lui qu’il s’agit, empoisonné par un poison retard pour lequel il n’existe pas d’antidote. Un notaire, Frank Bigelow, qui vivait une existence paisible avec une assistance fiancée pot de colle, avait éprouvé le besoin de prendre quelques jours de vacances à LA qui vont tout de suite virer au cauchemar… En fait tout se passe en amont, un inconnu essaye en vain de joindre le notaire au téléphone, il cherche un papier classé dans un acte de vente… L’inconnu est assassiné et un tueur verse du poison dans le verre du notaire Bigelow qui allait faire la bringue avec des voisins de chambre d’hôtel venus pour une fashion week. Diagnostiqué comme condamné, le notaire mène l’enquête… Pas un chef d’oeuvre mais le postulat de départ est singulier, ça se regarde volontiers.

« La Vengeance aux deux visages » de Marlon Brando (1961)

Seul film réalisé par Marlon Brando avec Marlon Brando, incontournable, lire la critique du film…

Lires aussi les articles sur des films de la collection RKO :

http://www.cinemaniac.fr/rentree-2009-rko-du-cote-des-films-noirs-desperate-bodyguard-et-the-clay-pigeon-le-pigeon-d-argile

http://www.cinemaniac.fr/stranger-on-the-third-floor-l-inconnu-du-3-etage-le-premier-film-noir

http://www.cinemaniac.fr/jacques-tourneur-et-la-rko-5-films-d-angoisse-a-la-vie-facile

http://www.cinemaniac.fr/women-secret-secret-de-femme

http://www.cinemaniac.fr/the-seventh-victim-la-septieme-victime-film-noir-demoniaque

http://www.cinemaniac.fr/angel-face-un-si-doux-visage

http://www.cinemaniac.fr/primrose-path-melodrame-sentimental

Vintage classics chez Wild side vidéo, collection RKO aux éditions Montparnasse

coffret RKO 20 DVD, éditions Montparnasse. Sortie décembre 2010

Vintage classics, prochaine livraison le 5 janvier 2010

 

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top