"XXY" : chromosomes story

Cannes 2007, Grand Prix de la Semaine de la critique, Lucia Puenzo 2007, sortie 26 décembre
 


Fuyant Buenos Aires, les parents dAlex, ado de 15 ans pas comme les autres, se sont installés dans une maison en bois perdue sur une plage Uruguayenne. Un jour, un couple damis vient leur rendre visite à linvitation de la mère dAlex : il sagit dun chirurgien et sa femme qui débarquent avec leur fils du même âge. Ils ne sont pas là par hasard Alex, atteinte dhermaphrodisme, refuse depuis quelques temps de prendre son traitement pour empêcher la virilisation de son corps, ce qui désespère ses parents, persuadés quelle est plutôt une fille devant être opérée plus tard. La présence du fils des amis, Alvaro, ado timoré mal dans sa peau, va faire exploser la situation et les parents devront revoir leur copie. Les deux ados, attirés lun vers lautre, Alex va quasiment violer Alvaro qui en redemande, leur faisant prendre conscience à tous les deux la nature de leurs inclinations sexuelles. Mais ce nest pas du goût des deux couples de parents—–

 

© Pyramide Distribution Galerie complète sur AlloCiné

 

Le personnage dAlex, joué par une fille, est une sauvage, violente et solitaire avec pour seule compagnie un petit iguane vert (ce sont des animaux de compagnie très gentils, paraît-il…). Persuadée dêtre un monstre, Alex va dans ce sens, donnant des coups, cassant le nez de son meilleur ami, provoquant ses camarades. Lactrice utilise beaucoup son regard danimal blessé pour faire passer sa différence, ni féminine, ni masculine. Limpudeur dAlex met mal à laise comme le sont les parents. Dans lensemble, le film, à la fois pudique et impudique, met mal à laise, lent, lourd, déprimant. Peu de soleil sur cette plage mais du gris, le ciel bas, la mer opaque, la maison en bois terne, les intérieurs sombres, quelquefois des pluies diluviennes, des pullovers, un lieu de vie dont on ne voit plus la beauté mais qui a le mérite dêtre caché des railleries de la ville. Un seul espoir, le changement de sexe pour Alex mais faut-il choisir à tout prix

On laura compris, encore un beau film aux semelles de plomb, difficile à voir On a du mal à croire que c’est un premier film, étant donné la maîtrise du sujet et des images, une réalisatrice à suivre…

Ecrit sur CinéManiaC/Allociné le 07/06/07

 

Notre note

(3 / 5)

Mots clés: , , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top