« The Neon Demon » : Elle, la beauté dangereuse