« Beat the devil » (« Plus fort que le diable ») / sortie DVD

focus DVD John Huston, 1953, sortie DVD juin 2016

Pitch

Quatre malfrats minables fuient l'Angleterre et attendent un bateau pour l'Afrique depuis un modeste port italien...

Notes

John Huston, Truman Capote, Humphrey Bogart, Jennifer Jones, Gina Lollobrigida, Peter Lorre… N’en jetez plus!

Le supplément du DVD est presque aussi drôle que le film, façon de parler, tant l’historien du cinéma Patrick Brion peine à expliquer pourquoi Le grand John Huston est allé tourner cette bizarrerie et en Italie… Bogart avait acheté les droits du livre, on suppose qu’il l’avait lu, un livre écrit par un écrivain inconnu au bataillon. John Huston, fâché avec les studios, qui néanmoins lui fichaient la paix (la MGM), sortait de « Moulin rouge » tourné à Paris. Pas encore installé en Irlande, où il passera une partie de sa vie et sa mort, Huston va en Italie, les droits sont moins chers à Cinecitta, un casting en or le rejoint dont deux acteurs italiens : la belle Gina Lollobrigida et un acteur qui interprète un des malfrats. Tous les acteurs sont à contre-emploi sauf Jennifer Jones, au talent incontesté, mais elle est blonde, fait unique dans sa filmographie  : Gina Lollobrigida joue mal, comme d’habitude. Bogart interprète un truand minable et manipulateur à mille lieues de ses rôles macho habituels. Peter Lorre joue un truand nommé O’Hara qu’on appelle invariablement Mr Horror… Truman Capote débutant signe son premier scénario, qu’il écrit au jour le jour…

"Beat the devil"

« Beat the devil »

Mais quel est donc le sujet du film? Une histoire de quatre bras cassés, portant « coupable » sur leur visage, fuyant Londres après un meurtre sordide commis par leurs soins, Bogart étant lui-même partie prenante du forfait mais sujet au chantage des trois autres qui craignent sa trahison… Vient s’adjoindre au groupe un couple d’aristocrate anglais aussi caricatural que le groupe de truands : Jennifer Jones a des air de Marilyn quand elle dit à son mari que ces trois hommes sont bizarres car ils n’ont même pas regardé ses jambes! Elle est incroyable dans ce rôle d’épouse d’un lord anglais allumé qui veut rejoindre l’Afrique pour des raisons opaques type magie noire. Le reste du groupe veut aller en Afrique pour exploiter un gisement d’uranium qu’ils ne trouveront jamais… Dans ce port inconnu d’Italie, tous attendent un bateau qui est en panne. Quand ils embarquent enfin, le capitaine du bateau ne supportant plus qu’on esquinte son navire (le lord anglais se pique de réparer le moteur) ou que le groupe s’entretue, leur fait croire à un naufrage prochain afin de s’en débarrasser sur des canots de sauvetage…

Et aussi

Les femmes ne sont pas de reste : l’épouse très chic du lord (Jennifer Jones) est tombé amoureuse de Bogart, son mari ne dit rien pour sauver les convenances et lui-même a succombé aux charmes voyants de Gina Lollobrigida dont on peine à croire qu’elle joue la femme ce Bogart dans le scénario tant il semble qu’elle l’ait oublié elle-même… Mais chassez le naturel… la lady so british finit par regretter son mari disparu dans l’intervalle pour échapper au déshonneur…sauf qu’ici les morts ressuscitent parfois….

"Beat the devil"

« Beat the devil »

Ce film est un régal, une tragi-comédie sous le manteau du film noir parodique, les dialogues sont infiniment savoureux, il ne faut rater aucun dialogue, aucun détail car tous les détails sont piquants (ces crapules qui jouent au bridge sur le bateau…). Bien entendu, il ne me serait pas venu à l’esprit que je rirais autant en regardant un film de John Huston d’autant que le genre film déjanté et film de genre parodique semble un challenge impossible. Huston l’a fait, c’est un OFNI*,  à ne manquer sous aucun prétexte!

*OFNI : objet cinématographique non identifié

Notre note

(4,5 / 5)

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top