Cannes 2007 : superbe film roumain en compétition « 4 mois, 3 semaines et 2 jours » et « Triangle » HC/J2

J2 : 2 films en compétition
"4 Mois, 3 semaines et 2 jours" de Cristian Mungiu
"Zodiac" de David Fincher (sortie à Cannes 17 mai et en même temps dans toute la France)

+ "Triangle" de Johnnie To (hors compétition)

1179744857_marches2
Entrée de dernière minute sur le tapis pour les pass sans invitations…

La course aux invit prend des proportions insoupçonnées… Les festivaliers vous arrêtent sans relâche aux abords du Palais, on répond non, je n’en ai même pas pour moi… Aujourd’hui, la seule invitation que j’ai obtenue était pour un film de Cannes Classic de Pierre Etaix et je l’ai donnée à quelqu’un… En revanche, pendant que les fans attendaient l’équipe de "Zodiac" pour la montée des marches, j’ai pour ma part fait la queue pas loin pour un film de la section Un Certain regard "Naissance des pieuvres". En vain, je n’ai pas pu entrer, dans la file du pass cinéphile, seule une trentaine de personnes ont pu passer… Dépitée, je m’en vais rue d’Antibes faire du shopping mais je stoppe devant un cinéma de quartier réservé au marché du film, ce que j’ignore. Le type de l’entrée me dit alors "demandez donc au producteur si il veut vous laisser entrer". Comme il y n’y en a qu’un seul dans le hall, c’est à lui que je m’adresse, butin, un film espagnol genre télénovela des années 60 mettant en scène une comédie avec Cervantes et Shakespeare avec Géraldine Chaplin en guest star ("Miguel et William"). Je me prépare à récupérer une invitation pour le film de 20h00 le plus côté de la section Un Certain regard avec Juliette Binoche au générique "A La recherche du ballon rouge" de Hou Hsiao Hsien, j’attends en robe du soir… pour rien… A 22h00, je décide de renoncer aux invitations fantômes et de tenter ce qu’on appelle l’accès de dernière minute aux projections des la compétion au Grand théâtre lumière, eh bien, ça marche! Je monte donc encore deux fois les marches (une fois hier)… En fait, les seuls films que j’ai pu voir sont précisément dans la salle principale…

Superbe film roumain en compétition "4 Mois, trois semaines et deux jours"de Cristian Mungiu, film réaliste dans la Roumanie de Ceaucescu qui a la particularité de ne comporter que des plans séquence sans contre-champ, un par scène!!!, dont certains de presque 10 mn… Une journée de 8h à minuit voit deux étudiantes partir de leur foyer pour louer un chambre d’hôtel dans la Roumanie communiste de 1987 pour l’avortement clandestin l’une d’entre elles. Maginifique! Un prix d’interprétation en vue pour l’actrice principale qui a monté les marches les cheveux tout courts dans une robe en mousseline dorée? Bien que quelques personnes sensibles soient sorties pendant le film, la salle ovationne l’équipe après la projection.

1179500776_4mois3semaines 


On sort de la salle, on retourne dans la file de "dernière minute" et, hop, la chance est avec moi, je rempile pour la séance de une heure du matin (beaucoup de monde) avec"Triangle", polar asiatique concocté par trois réalisateurs tenant chacun la caméra à leur tout : de Tsui Hark, Ringo Lam et Johnnie To : film à la fois assez formaté Hong Kong (malgré la toujours exceptionnelle qualité d’images) et possédant un scénario farfelu évolutif par la force des choses (les trois réal différents) virant à la comédie policière. Trois personnages fauchés vont se laisser embarquer dans une sorte de quête au trésor tout en essayant de règler chacun leurs problèmes personnels qui sont légion… pas top génial mais un rythme d’enfer, de l’humour, et un possible succès commercial en perspective…

1179502310_triangle 

Retour à l’hôtel à trois heures du matin, au bar, c’est la foire, des cris et des rires étonnants pour le lieu si compassé, les barmen n’en peuvent plus et essayent de refouler les clients sur le petit bar confidentiel de l’autre côté… Morale, c’est la nuit qu’il faut aller voir les films au grand théâtre Lumière au lieu de s’épuiser à attendre des heures au soleil derrière une barrière pour briguer une place qu’on n’aura pas dans une petite salle bondée…

1179744501_barcarlton
Bar "des célébrités" de l’hôtel Carlton

 

La critique du film roumain "4 Mois, 3 semaines et 2 jours" de Cristian Mungiu bientôt sur le blog…

Partager l'article

Posted by:

zoliobi

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top