Palmarès des 20° Prix Lumières du cinéma français par la presse étrangère

Focus Evènement Cinéma lundi 2 février, Espace Cardin

Pitch

Prix remis par la presse étrangère en poste à Paris, les Prix Lumières fêtaient hier leur 20 ans à l'Espace Cardin à Paris.

Notes

Louane Emera

Louane Emera

Créés par Daniel Toscan du Plantier et Edward Behr, auquels les Prix Lumières ont hier soir largement rendu hommage, les Prix Lumières, appelés « Golden globes » français, sont les premiers prix décernés de la saison avant les César et les Oscars. Chaque année, les prix Lumières, que je suis depuis longtemps, donnent le ton des prix suivants, il n’est pas rare que le palmarès soit, à peu de choses près, celui des futurs César. Ce fut l’occasion aussi de remettre un trophée d’honneur à Jean-Pierre Mocky pour l’ensemble de sa carrière.

Gaspard Ulliel

Gaspard Ulliel

« La famille Bélier » a récolté deux prix : meilleure actrice pour Karin Viard, meilleure révélation féminine pour Louane Emera mais, sans doute, les César forceront le trait. « Timbuktu » d’Abderrahmane Sissako, dont on a dit qu’il aurait dû avoir la Palme d’or à Cannes en mai dernier, a obtenu le double prix du meilleur réalisateur et du meilleur film. Gaspard Ulliel, a devancé Pierre Niney dans « Saint Laurent » de Bertrand Bonello, tous deux interprétant Yves Saint Laurent dans deux biopics du couturier. Un prix Lumières spécial « coup de coeur » a été créé cette année octroyé à « Bande de filles » de Céline Sciamma.

"Bandes de filles"

« Bandes de filles »

On regrette que n’aient pas été nommés en amont dans la catégorie scénario « Un illustre inconnu », le prix Lumière du est revenu à « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu? », film au scénario fantôme et que le beau film de Lucas Belvaux « Pas son genre » soit reparti bredouille. « Mommy » de Xavier Dolan est également reparti sans récompense, le prix Lumières du meilleur film francophone ayant été décerné aux frères Dardenne « Deux jours, une nuit », certainement pas leur meilleur film.

 

les frères Dardenne

les frères Dardenne

 

Karin Viard

Karin Viard

Et aussi

PRIXLUMIERES2015AFFFF
PALMARES 2015

MEILLEUR FILM
Timbuktu d’Abderrahmane Sissako

MEILLEUR REALISATEUR
Abderrahmane Sissako pour Timbuktu

MEILLEUR SCENARIO
Philippe de Chauveron, Guy Laurent pour Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu de Philippe de Chauveron

MEILLEURE ACTRICE
Karin Viard dans La Famille Bélier d’Eric Lartigau et Lulu, femme nue de Solveig Anspach

MEILLEUR ACTEUR
Gaspard Ulliel dans Saint Laurent de Bertrand Bonello

MEILLEURE REVELATION FEMININE
Louane Emera dans La Famille Bélier d’Eric Lartigau

MEILLEUR REVELATION MASCULINE
Kevin Azaïs dans Les Combattants de Thomas Cailley

PRIX HEIKE HURST DU MEILLEUR PREMIER FILM
Les Combattants de Thomas Cailley

MEILLEUR FILM FRANCOPHONE
Deux jours, une nuit de Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Belgique-France-Italie

PRIX SPECIAL DE L’ACADEMIE
Bande de filles de Céline Sciamma

PRIX TECHNIQUE CST DE LA MEILLEURE PHOTO
Remy Chevrin (AFC) pour A la vie de Jean-Jacques Zilbermann

Les Lumières se poursuivent à Elancourt au cinéma Le Ciné 7 à travers les Rencontres francophones des Lumières qui rendent hommage cette année à la cinématographie du Maroc.


FINAL2

FINAL1

Annexe

www.academielumieres.com

@PrixLumieres

LT #PrixLumières2015

Gaspard Ulliel pose pour Cinémaniac

Gaspard Ulliel pose pour Cinémaniac

Claudia Cardinale, 1ère présidente Lumières

Claudia Cardinale, 1ère présidente Lumières

 

 

Mots clés: ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top