Star Ac 7 : à la poursuite de la Nouvelle Star

 

Exception voyeuriste dans ce blog cinéma : un poil de téléréalité, un genre qui m’a toujours intriguée, fascinée depuis le premier « Loft », je suis filmé donc j’existe… L’avenir, le présent, devrais-je dire, d’une société, y compris les politiques, se comportant comme si ils étaient filmés 24h/24, donne malheureusement réalité à la télé susbtitut de l’existence. La tyranie des apparences a pris le pouvoir depuis longtemps, l’espace privé s’est désagrégé, l’oeil de la caméra juge et le public condamne tel un tribunal, tous sur la sellette en quête d’un pouvoir inavoué, inavouable, devenir une star, être au dessus du commun des mortels, une sorte de dieu païen… Pendant que les marchands s’enrichissent, la ménagère de moins de 50 ans rêve d’un autre destin, c’est d’ailleurs souvent elle qui pousse son rejeton  sous les feux de la rampe, en témoignent les interviews des candidats qui font la Star Ac pour que leur mère (rarement leur père) soit fière d’eux…

 


Mais revenons au premier degré, ludique, futile, pour nous distraire un peu dans notre société des loisirs…

Benjamin Biolay a renoncé à faire parti du jury, on l’a remplacé par Passi accompagné d’Yvan Cassar et du PDG d’Universal France Pascal Nègre. Une triplette de pros bien maigre surtout ce soir où ils n’étaient que deux. Le trash yéyé Biolay avait pourtant relooké la carrière d’Elodie Frégé, la gagnante de la Star Ac3, plus sympa et généreuse que réellement talentueuse, qui avait vendu tellement moins d’albums que Jenifer, la pionnière, ou Nolwenn Leroy, saison 2, la seule vraie révélation de l’histoire de l’émission. Ca a été le début de la fin. Hormis Grégory Lemarchal, gagnant de la saison 4 pour des raisons relevant autant de l’empathie que de ses prestations vocales, les éditions 5 et 6 ont été une catastrophe. Pour la saison 5, on a plébiscité une extra-ronde à forte voix, Magali Vaé, pour la consoler des humiliations que lui faisait subir la prod, mais, n’étant pas Chimène Badie (refusée à un précédent casting de la star ac), elle n’a quasiment pas vendu de disques. Quant à la saison 6, Cyril, le gagnant, n’a toujours pas sorti son album et, d’ailleurs, qui s’en souvient? D’où la présence cette année de Pascal Nègre qui choisira lui-même (ou presque, c’est le jury qui repêchera un candidat à chaque prime) à qui il veut bien donner 200 000 Euros car du milion d’euros, il ne subsiste que le souvenir des jours fastes avant le téléchargement de la musique sur le net et toutes ces choses qui font tant pleurer les majors.

 

         
Claire-Marie, la bergère, et Quentin, le DJ (2 candidats sur les 17)

—–

Le look de la nouvelle saison est désespérément Nouvelle star, l’émission qui cartonne et agace tant la pimpante Alexia Laroche-Joubert, la sempiternelle directrice de la Star Ac, qui, enceinte, cèdera sa place à Raphaëlle Ricci durant son congé maternité. Comment trouver un nouveau Christophe Willem ou un sosie de Julien Doré, voire la soeur d’Amel Bent, c’est le casse-tête d’Endemol… Bien qu’une des deux marraines de l’émission soit Céline Dion, l’autre étant Kylie Minogue, le ton était ce soir délibérément funky, jazzy, rap, tout sauf des chanteurs/ses « à voix » qui ont ringardisé l’émission, dans les candidats, il n’y a qu’une voix au sens classique du terme, une blonde de Marseille (Alexia), qui n’a aucune chance de gagner. Une remarque d’ALJ est intéressante,s’adressant à la première candidate (Maureen) qu’elle taxe de rebelle, elle convient qu’autrefois, ça les aurait gênés, à présent, c’est le contraire, ils cherchent de fortes personnalités. La fourchette d’âge des candidats a été mise en avant, comme chaque année, de 17 à 35 ans, traduction, il y a un unique candidat de 35 ans (Bertrand) et presqu’une dizaine de 17 ans.

La grande nouveauté, c’est qu’on passe de l’école à la fac!!! Rien que ça… Les cours ne seront pas obligatoires sauf deux dont celui de Raffie, évidemment. Un vent de liberté devrait donc souffler sur le chateau de Damary les Lys avec sa 7ième déco : canapés dorés dans le salon, faux ancien clinquant, cuisine vert acide y compris les frigos et immense table et meubles argentés, chambres boisées paysagères communiquantes (mixtes) en enfilade à l’étage, une impression d’ameublement ultra-cossu, un poil bling-bling peut-être…

Quelques coups de coeur parmi les candidats présentés ce soir? Comme chaque année, il sera difficile de faire la part des choses entre le talent et le potentiel de sympathie des candidats, c’est la grande différence de concept avec la Nouvelle Star où on ne sait rien des candidats en dehors du plateau. Ce soir, on avait la nette impression que pas mal d’entre eux se la jouaient déjà star ou diva, Noémie, l’ingénue ambitieuse prête à tout (c’est elle qui l’a dit pas de limites pour arriver), Quentin, le minet DJ, surbooké, surlooké, par exemple. Gardé pour la fin, le candidat, sicilien, Pierre, a été la bonne surprise de la soirée, look vaguement destroy, regard latin lover s’éclairant quand il chante David Bowie, voix puissante, étrange, à suivre… Les sympas : Julie la rockeuse débordant d’une énergie excédentaire, Claire-Marie, la bergère auteur-compositeur qui élève des chèvres et oublie ses paroles sur le prime, Dojima, devenu jardinier pour payer ses cours de chant, simple, naturel. Côté VIP, le fils du réalisateur Henri Verneuil, le rappeur Sevan, et l’étudiante à la Sorbonne, Alexandra, fille d’avocat, surdouée perfectionniste. Les deux golden candidats se sont immédiatement rapprochés dès leur arrivée au chateau, je suis passé devant de ma télé (où j’avais mis l’émission en live) et j’ai entendu Sevan qui disait à Alexandra, avec qui il fumait une cigarette dans le jardin, qu’il habitait dans le 16° arrondissement, avenue Mozart, elle a répondu itou que c’est là qu’elle avait été élevée et la prod a coupé le son pendant un quart d’heure… Ca promet pas mal de censure pour raisons éditoriales cette saison à fortes personnalités…

 


Yvan Cassar, membre du jury


Site officiel Star Ac7…

Voir la vidéo de l’arrivée au chateau à 1h du matin le mardi soir..

Le Blog Star Ac7 d’Imédias…

 

Mots clés:

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top