Autour des sorties Ciné du mercredi 21 février 2007

Sélection des sorties en salles  

Dernier film de William Friedkin qui a obtenu le prix de La Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2006. Une femme blessée rencontre un homme qui l’est encore davantage : enfermés dans un motel, se retrouvant chacun dans le regard de l’autre, ils s’inventent une passion et sombrent dans une folie paranoïaque. Un film très dur à la fois psychologique et politique qui fait le procès de l’Amérique de Bush obsédée par le complot et le mal. Cet immense réalisateur qu’est Friedkin, un des derniers monstres sacrés du Nouvel Hollywood, semble aujourd’hui plus préoccupé de mettre en scène des opéras que de tourner des films, aussi, il se fait rare au cinéma mais quand il revient, ça fait mal!
Lire aussi mes critiques sur « Cruising » et « To Live and die in LA » de W.Friedkin.
A lire : entretien avec W.Friedlin dans « Les Inrock » de cette semaine.

Pierre Jolivet s’attaque à la comédie sans la révolutionner : c’est d’un vaudeville sans surprise qu’il s’agit bien qu’il se différencie des n comédies de l’année par la qualité de ses images et de son interprétation… Surtout qu’il y a peu de chances qu’on n’aime pas Sandrine Bonnaire et Vincent Lindon… mais pour le rire, il vaudra mieux compter sur l’inénarrable François Berléand. Un bon  moment de détente. Lire ma critique du film…

Second volet du diptyque entammé par Clint Eastwood avec « Mémoires de nos pères ». En 1945, l’armée japonaise tente en vain de résister à l’attaque américaine sur l’île d’Iwo Jima dans le Pacifique. Après la démonstration américaine qu’il n’existe de héros que pour la légende, son contrechamp japonais…

Film belge de Joachim Lafosse avec les deux frères Rénier : Jérémie et Yannick (acteur de théâtre moins connu) dans le rôle de deux faux jumeaux encadrant leur mère divorcée Isabelle Huppert. A suivre (j’irai sans doute le voir dans la semaine)…22/02 : nettement au dessus de la mêlée : lire ma critique du film…

 

Evènements autour du cinéma


Bientôt la rétrospective Catherine Deneuve à la Cinémathèque française à Paris du 7 mars au 2 avril. Soirée d’ouverture en sa présence le mercredi 7 mars à 20h00 avec « La Chamade ». Un raz-de marée de 50 films avec de grands moments, notamment les trois films qu’elle a tournés avec Bunuel : « Belle de jour », « Tristana » et « La Femme aux bottes rouges », des raretés comme « Liza » de Marco Ferreri ou « La Grande bourgeoise  » de Bolognini. En attendant, elle remettra un Oscar pendant la nuit du 25 février et elle vient d’inaugurer mardi 20 février la salle de cinéma du Panthéon refaite à neuf dont elle est la marraine.

Soirée des Cesar le samedi 24 février sur Canal plus en clair. Lire mon billet sur les nominations…

Nuit des Oscar le 25 février sur Canal plus crypté.

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

1 Comment

  1. Lele -  23 mars 2017 - 2 h 12 min

    Superb infrmoation here, ol’e chap; keep burning the midnight oil.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top