Festivals d’automne évasion : Allemand, Antipodes, Coréen

focus festival Du 7 octobre au 3 novembre 2015

Pitch

20° Festival du cinéma allemand à Paris, 17° Festival du cinéma des Antipodes à Saint-Tropez, 10° Festival du cinéma coréen à Paris, l'automne morose nous apporte quelques pistes salutaires d'évasion cinéphilique du monde entier.



Notes

Trois festivals m’intéressent particulièrement dans cette moisson d’Automne :

Le festival du cinéma allemand à Paris, qui fête ses 20 ans d’existence, démarre demain mercredi 7 octobre avec pour film d’ouverture « Elser, un héros ordinaire » d’Oliver Hirschbiegel (sortie en salles le 21 octobre). J’ai déjà vu en amont le dernier film de Christoph Hochhäusler, « Les amitiés invisibles », un thriller politique amphigourique (je vous laisse chercher la définition de ce mot qui en dit long…) par un réalisateur que j’aime beaucoup (découvert justement autrefois au festival allemand), programmé le samedi 10 octobre, mais j’y retournerai car, euphémisme, n’ayant pas « tout » compris ».

Le 20° festival du cinéma allemand à Paris du 7 au 13 octobre 2015 au cinéma l’Arlequin

www.festivalcineallemand.com

TWITTER : @festicineallema

FESTIVALALLEMAND2015

 

Le 17° festival des antipodes est celui qui me fait rêver chaque année, pas seulement pour la distance, pas non plus pour Saint Trop en hiver tendance Françoise Sagan, mais pour la programmation de films Australiens et Neo-Zélandais, tellement novateurs, souvent, choc, parfois, qui cassent le baraque si l’on peut s’exprimer ainsi, renouvellent le cinéma de manière frontale. Que feraient d’ailleurs les US sans l’apport des acteurs et réalisateurs australiens ou néo-zélandais? (la plus connue étant Jane Campion). Le film d’ouverture est « Force of destin » de Paul Cox.

Le 17° festival des Antipodes à Saint Tropez du 12 au 18 octobre 2015

festivaldesantipodes.org

TWITTER : @cineantipodes

SyNGA99I

 

Le 10° FFCP à Paris est un peu le vrai cinéma d’aujourd’hui dont pas grand monde ne mesure la force de frappe du cinéma asiatique et notamment du cinéma coréen : scénarios au cordeau, images épurées, souvent splendides, mise en scène inventive, magie d’un lointain si proche dont on se dit toujours, ébahi, mais pourquoi c’est si beau là-bas et pas ici… Le FFCP démarre le 27  octobre avec pour film d’ouverture « Veteran » de Ryoo Seung-wan, le film au 12 millions d’entrée en Corée et se clôture en beauté avec le dernier film de Hong Sang-so, « Righ now, wrong then ».

Le FFCP, festival du cinéma Coréen à Paris du 27 octobre au 3 novembre au cinéma Publicis 

ffcp-cinema.com

TWITTER : @ffcp_cinema

 

FCCP2015

 

 

Et aussi

20° FESTIVAL ALLEMAND

Pour fêter ses 20 ans, en amont du festival, un évènement particulier, un cinéconcert « Le Cabinet du Dr Caligari » dont la projection a eut lieu à la Philharmonique de Paris lundi 5 octobre

10 Films en compétition dont le film d’ouverture : « Elser, un héros ordinaire »

Film de clôture : Pour toujours et un jour » de Katja von Garnier

FOCUS sur Alexander Fehling (réal de « Et puis, les touristes », sélectionné à Cannes, programmé samedi 10 à 21h30)

journée Christoph Hochhäusler samedi 10 octobre :

INTERVIEW de Denis Lavant par Christoph Hochhäusler à 11h au GOETHE INSTITUT

« Les amitiés invisibles » 19h à l’Arlequin

OÙ? Cinéma l’Arlequin, rue de Rennes, Paris 6

 

17° FESTIVAL DES ANTIPODES

6 films long-métrages en compétition dont deux avant-premières :

« The Dark horse » de James Napier Robertson

« The Legend maker » de Ian Pringle

Film de clôture : « The Menkoff method » de David Parker

Des long-métrages hors compétition (7) et une section documentaire très riche et intéressante avec 8 films

Une expo photo et une section musique avec « Bad réputation », le rock des antipodes (www.badreputation.fr)

OÙ? Cinéma de la Renaissance, Place des Lices, Saint Tropez

 

10° FFCP

Divisé en thématiques :

5 comédies musicales/cinéma classique

5 comédies sentimentales

Le Paysage (11 films)

PORTRAIT de Kim Dae-hwan

(son moyen-métrage « Interview » et « End of winter », son premier long-métrage)

Film de clôture : « Right now, wrong then » de Hong Sang-soo

OÙ? Cinéma publicis, avenue des CE, Paris 8

 

 

 

Notre note

3.5 out of 5 stars (3,5 / 5)

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top