« Hemingway & Gellhorn » : sortie DVD

DVD Philip Kauffman, octobre 2012, sortie DVD octobre 2013

Pitch

La love story passionnée entre Ernest Hemingway et la journaliste Martha Gellhorn, correspondante de guerre pionnière, sa troisième épouse, qu'il rencontre sur le tournage d'un film pendant la guerre civile espagnole.

Notes

photo Warner

 

« Nous étions unis pendant la guerre et, lorsqu’elle s’est achevée, nous nous la sommes déclarée » : cette phrase de Martha Gellhorn résume sa relation avec Ernest Hemingway. Quand on m’a proposé le DVD à visionner j’ai accepté parce que je demeure une férue de littérature avant tout mais, bien que ce film n’ait pas « démérité », comme on dit… j’aurais préféré lire une bonne biographie de Martha Gellhorn… (mais j’aime les livres, donc!) 

Ce qui a brisé le couple Hemingway-Gellhorn, ce n’est pas tant les guerres qu’ils ont « couvert », lui pour nourrir ses livres (« Pour qui sonne le glas » est inspiré de ce qu’il a vu en Espagne durant la guerre civile), elle pour ses reportages, mais la guerre de pouvoir qu’ils se sont menée entre eux. C’est ce que raconte « Hemingway & Gellhorn » de Philip Kauffman, nominé aux Oscars. Ce film interminable (presque 3 heures) balaye presque un demi-siècle d’histoire en insistant sur la rencontre du couple à l’occasion de la guerre civile espagnole ; un film en soi qui raconte d’ailleurs aussi le tournage d’un film (« Terres d’Espagne »***) et on aurait pu s’en tenir là (on y croise l’écrivain John Dos Passos, le fameux photographe Robert Capa, etc…) Ensuite, Hemingway divorcera de sa seconde femme pour épouser Martha, ils vivront à Cuba mais elle s’ennuiera vite sans travailler, ira en reportage en Finlande, en Chine (avant le communisme), parfois avec elle lui, puis, finira par le quitter. Trente ans après le suicide d’Hemingway, Gellhorn, 70 ans, raconte son histoire aux caméras (Nicole Kidman vieillie, le regard las), toujours prête à prendre la route, première femme reporter de guerre.

*** « Terres d’Espagne » (1937) de Joris Irvens avec les voix de Ernest Hemingway et John Dos Passos

Si la mise en scène est appliquée (aux images d’archives, succèdent des images du film de fiction sépia assez habiles), le casting brillant (Clive Owen, Nicole Kidman forment un beau couple de cinéma), le sujet intéressant mais embrassant trop de choses, on ne peut s’empêcher de le voir comme un grand téléfilm, avec des longueurs à revendre, où tout est très lisse, clean, où l’admiration pour le grand écrivain (dont on dénonce tout de même son obsession de la virilité) semble avoir pétrifié le réalisateur.

 

Diffusion

DVD Warner, sortie fin octobre 2013

BONUS.
Commentaires audio avec le réalisateur Philip Kaufman et le monteur Walter Much

Notre note

(3 / 5)

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top