6A22FBCD-CC44-430F-9DC3-B714EB6ECED8

« l’apparition » : la mécanique mystique

focus film Xavier Giannnoli, sortie 14 février 2018

Pitch

Un grand reporter de guerre accepte une demande du Vatican de participer à la commission d’une enquête canonique au sujet d’apparitions de la Vierge à une jeune femme devenue un phénomène...

Notes

Jacques, grand reporter pour un quotidien français, vient de perdre son compagnon de route en Syrie, c’est la première fois qu’ils ne faisaient pas un reportage de guerre ensemble, il est accablé, coupable de ne pas l’avoir accompagné. Soudain, une requête d’un évêque du Vatican va le sortir de sa dépression : comme suite au culte que porte toute une région (et bien au delà) pour une jeune fille de 18 ans, Anna, qui prétend avoir eu une apparition de la Vierge deux ans auparavant, un phénomène ayant pris une telle ampleur qu’à présent, des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu de ses apparitions présumées,  on a décidé en haut lieu de procéder à une enquête canonique pour vérifier les faits, eux deux mots : s’agit-il d’une imposture? Si Jacques a été engagé pour cette mission, c’est que le Vatican compte sur lui pour avoir un regard extérieur (par rapport au reste des spécialistes de la commission, tous religieux), une approche professionnelle de journaliste.

Tres vite, Jacques est interpellé par le fait qu’Anna, élevée à la Ddass, a demandé justement à peu près au moment des faits d’embrasser une carrière de religieuse au couvent, ce qui a enchanté les deux prêtres qui la couvent, voire la poussent à s’exhiber comme la nouvelle Bernadette Soubirous, parfois au delà de ses force, s’agit-il d’une issue de secours pour Anna ou d’une vocation vraie? D’autres pistes le rapprochent de la dimension humaine d’Anna (comme des photos du passé), à la partager avec elle, devenue uniquement un objet de culte. Car il y a une vraie dimension de suspense dans ce film à priori austère.

Le grand problème de ce film, c’est qu’il a deux sujets dans ce film, imbriqués maladroitement, bien qu’on ne revienne qu’in fine au sujet de départ, le deuil du reporter ami, qui, dans l’intervalle, va être transcendé, nourri, par des mécanismes souterrains mystiques absorbés par Jacques à son insu. Un deuil mis de côté, occulté, tandis que les recherches journalistiques professionnelles de faits avérés que mène Jacques dans le cadre de la secrète enquête canonique de l’église occupe toute la place ; le thème de l’apparition, vraie ou fausse, est traitée très longuement de manière quasi documentaire et on connaît le tropisme de Giannoli pour l’aspect documentaire dans son cinéma (« A L’origine »).

Le deuil de Jacques trouvera pourtant sa résolution vers la fin du film… Comme si en démontant la mécanique mystique d’un phénomène, qu’il réfutait rationnellement au départ, auquel il ne croyait pas (et dont la vérité va lui devenir indifférente, peu à peu, au profit de l’humain), Jacques avait assimilé qu’il existait des forces de l’invisible, tant évoquées tout le long de son enquête, et pouvait enfin opérer son travail de deuil et retourner en Syrie se recueillir là où fut assassiné son ami.

 

Et aussi

Il est bien possible que le réalisateur soit davantage intéressé par les chemins mystiques de la croyance et à ce qui pousse des communautés entières à avoir besoin de croire à ces apparitions qu’à leur véracité. Peu importe la vérité de ces apparitions pourvu que la quête de la croyance ouvre des portes spirituelles et enseigne la possibilité d’explorer une autre dimension que le réel?

Un élément parasite cependant ce film, la BA, bruyante, assourdissante, peut-être à dessein… Le repos de l’âme, le retour aux origines, pourrait-on dire, viendra avec la musique de Georges Delerue lors de la dernière scène, belle et dépouillée, qui est sans doute la plus importante du film, une musique cependant un peu banale qui fait penser à bien des grands films anciens.

Un film déroutant, qu’il faut laisser décanter et parfois décoder!

 

POST RÉDIGÉ LE 18 JANVIER 2018

Diffusion

Distribution Memento films.

Sortie du film 14 février 2018.

Bande annonce

Notre note

3.5 Stars (3,5 / 5)

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top