Les sans Pass du 63° Festival de Cannes

Que sait-t-on de Cannes à un mois de l’ouverture? Pas grand chose : une affiche minimaliste avec Juliette Binoche en smoking noir, pieds nus, s’adonnant au light painting, deux présidents, Tim Burton pour la Compétition officielle, et Claire Denis pour Un Certain regard, un film d’ouverture « Robin des bois » de Ridley Scott qui sort silmutanément en salles le 12 mai à Cannes et dans toute la France… La sélection devrait être révélée le 15 avril lors de la conférence de presse… 

——

Sur le site officiel du festival de Cannes
, on peut voir une sélection de blogs… Surprise!!! Ce ne sont pas des blogueurs, pas au sens où on  l’entend, les attend, car hormis un seul blog tenu par un blogueur indépendant (« I’ll be blog »), tous les autres représentent des rédactions de la presse traditionnelle, « Le Monde », « Les Inrocks », « Télérama », « L’Express », etc… « Nos » blogs, le mien, ceux de mes confrères, en deux mots, les blogs de blogueurs non journalistes (n’étant pas non plus ni réalisateur ni producteur, ni scénariste), publiant quasi-quotidiennement, souvent d’ailleurs depuis des années (beaucoup dont le mien ont quatre ans cette année), n’ont pas pu obtenir l’accréditation « Festival » (pro) permettant l’accès aux projections de la sélection officielle mais seulement l’accréditation Cinéphiles qui n’autorise pas, en théorie, à pénétrer dans l’enceinte du palais des festivals.
Comment faire pour voir les films de la sélection officielle quand on a un blog cinéma? Une seule solution, la chasse aux invitations aux abords du tapis rouge, le sport cannois par excellence, sophistiqué avec la préparation de pancartes portant le nom du film pour lequel on souhaite une invit et beaucoup de patience… Pour être tout à fait transparente, j’ai obtenu par hasard cette accréditation « Festival » en 2008 il y a deux ans, ce fut mon meilleur festival, autorisée à voir non seulement les projections dans le Palais mais également leur rediff le lendemain à la salle dite du 60° anniversaire, l’année ou Sean Penn était président, il m’a porté bonheur…

A l’heure actuelle, après trois festivals de Cannes dont le dernier très ardu pour arracher les entrées aux projections, je suis dubitative, y aller ou pas? Les blogs indépendants dont je suis s’y rendent à leurs frais (les 11 nuits d’hôtel payables d’avance, non remboursables, etc…), c’est leur choix, mais que d’embûches pour résister…

Mots clés:

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top