« Man of a Thousand Faces »(« L’Homme au mille visages ») : né pour le muet

Joseph Pevney, 1957, sortie DVD 20 mai 2009
 


Biopic sur l’acteur du muet Lon Chaney mort en 1930, « L’Homme aux mille visages », qui reprend un slogan publicitaire sur l’acteur spécialisé dans le travestissement, est un mélo, non pas sur le forme mais sur le fond… car la vie de Lon Chaney, hormis un sursis à Hollywood, est d’une infinie tristesse.
Etonnante biographie que celle de Lon Chaney voué au mutisme de la naissance à la mort, bien au delà du cinéma muet. Enfant de parents tous les deux sourd-muets, Lon Chaney apprend très jeune le malheur de naître différent. Les quolibets et les insultes pleuvant, le gamin se bagarre en ville pour défendre ses parents. Plus tard, son épouse, qu’il n’a pas osé prévenir du handicap de ses parents, ne le supportera pas, terrifiée que leur enfant naisse sourd-muet aussi. Devenu star du cinéma muet, Lon Chaney ne tournera qu’un seul film parlant interrompu par un cancer des cordes vocales… Il agonisera en langage des signes, ne pouvant plus parler…
—–

Le film démarre sur des tournées minables de Lon Chaney (James Cagney), flanqué de surcroît par son épouse Cleva (Dorothy Malone), piètre chanteuse dont les organisateurs ne veulent pas. Quelques temps plus tard, Noël approchant, Cleva enceinte veut connaître la famille de son mari, la scène est d’une tristesse à pleurer, au sein d’une famille qui veut se réjouir de son arrivée, aussitôt que la harpie découvre le handicap de ses beaux-parents, Lon a perdu à court terme femme et enfant. Cleva aura cet enfant en tremblant, en se forçant, et le fera payer cher… Quelques temps plus tard, Cleva, à cause d’une relation adultère qui a mal tourné, tente de se suicider sur la scène du théâtre ou Lon finit son tour de fantaisiste. Cleva est sauvée mais perd sa voix (encore une!), exit la carrière de chanteuse… Viré du théâtre, divorcé, Lon Chaney, privé de la garde de son fils, confié par jugement aux services sociaux, part pour Hollywood faire du cinéma comme dépannage en attendant mieux… 


photo Carlotta

Avec les studios Universal et Irving Thalberg à leur tête, Lon Chaney devient une star du muet. Bourreau de travail afin d’avoir assez d’argent pour posséder une belle maison et récupérer son fils, il enchaîne les tournages en se spécialisant dans des rôles d’estropiés, de monstres, comme « Notre Dame de Paris » ou « Le Fantôme de l’opéra » (photo ci-dessus). Son secret, sa boite de maquillage personnelle et son art du déguisement… Mais surtout d’avoir été élevé avec des parents où il devait utiliser son corps pour se faire comprendre…  Plus tard, Lon Chaney rencontrera le réalisateur Tod Browning spécialiste de l’univers du cirque et des freaks avec qui il tournera 7 films. Remarié dans l’intervalle avec Hazel, une ancienne danseuse qui l’a aimé autrefois, Lon Chaney connaîtra un sursis assez long dans le Hollywood du cinéma muet avec sa seconde femme, son fils et une carrière à son apogée à quelques brasses du parlant.
 


photo Carlotta

Superbement interprété par James Cagney dans un emploi qu’on ne lui connaît pas, dont on apprend dans le bonus du DVD qu’il avait été danseur (ce qu’on n’imaginait pas quand on le voit jouer les mauvais garçons), une formation qui l’aidera à se contorsionner et faire le show pour réinventer le personnage de Lon Chaney. Bien qu’on ne juge pas un film sur ce qu’il raconte mais comment il le raconte… ce film de facture classique ne peut laisser indifférent, très émouvant mais sans complaisance dans le pathos déjà tellement omniprésent dans la biographie tourmentée de Chaney ; c’est également une ode au cinéma muet, à un cinéma condamné, à peine né, balayé par l’avénement du parlant où les gloires du muet ne sauront pas s’adapter, la plupart n’ayant pas des voix de cinéma, voire des voix aigrelettes ou stridentes…
 

DVD éditions Carlotta avec bonus/introduction par Christian Viviani, professeur de cinéma et critique de films à « Positif ». Sortie 20 mai 2009.

 

 

Notre note

(4 / 5)

Mots clés: , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top