DC190D8D-9968-435F-95C4-50CC8A458B18

Palmarès du 44º Festival américain de Deauville

focus film Du 30 août au 9 septembre 2018

Pitch

Été indien saupoudré de stars pour la 44º édition du festival du cinéma américain de Deauville.

Notes

GRAND PRIX

«Thunder road» de Jimmy Cummings

43E8151B-08BD-429F-823A-E005108D7336

(sortie 12 septembre 2018)

2 PRIX DU JURY

«American animals » de Bart Layton

40F62AE4-FC49-4A99-A306-B2FF1A55069C

«Night comes on» de Jordana Spiro

6AC1182A-D491-48A1-B0B6-D15DBB26B55B

PRIX DE LA CRITIQUE

«Blindspotting» de Carlos Lopez Estrada

740AEAB4-073A-4897-845E-6EF69B7EA27A

(sortie 3 octobre 2018)

PRIX DU PUBLIC

«Puzzle» de Marc Turtletaub

AE423BDB-9DCC-4D77-9FEF-0704441AB6A3

PALMARES COMPLET :

https://www.festival-deauville.com/pdf/2018/DEAUVILLE2018_PALMARES.pdf

Et aussi

Sortie 19 septembre 2019

Sortie 19 septembre 2018

1C69670E-83F4-4C18-A209-024CCDBF3C90

6E2707E5-B3D2-4341-AF86-F4381810CC5C

Kate Beckinsale

Joaquin Phoenix

Joaquin Phoenix

Jacques Audiard et John C Reilly / CP «Les Frères Sister»

Jacques Audiard et John C Reilly / CP «Les Frères Sister»

Comme je n’ai pas pu suivre comme je le voulais (euphémisme) le Deauville Film Festival 2018 pour raisons de santé (arrivée le dimanche et crise d’arthrose aiguë dès le mardi dans la nuit! impossible de bouger au delà de quelques mètres) qui m’ont davantage fait profiter de l’enceinte de mon hôtel et de ma confortable chambre du Royal Barrière (un grand merci à eux pour leur aide et leur gentillesse) que de celles du CID et du cinéma du Casino (pourtant proches… lieux où ont lieu les projections), je n’ai pas pu faire suivre sérieusement le festival mais de temps en temps, la pharmacie aidant (à l’origine, je suis pharmacien… et comme je ne me déplace où que ce soit pas sans multe trousses de médicaments… ça peut servir…), j’ai pu faire deux ou trois choses… et voir quelques films dont je parlerai plus tard, notamment la CP et la projection du film «Les Frères Sisters », prix nouveau du 44º festival du cinéma américain de Deauville, dernier film de Jacques Audiard et son premier film américain, un western très violent mais magnifiquement filmé (il a décroché simultanément le prix du meilleur réalisateur à la Biennale de Venise*).

*Les festivals de Deauville, Venise et Toronto avaient lieu au même moment… (un peu trop?)

 

PS.

Quelques photos sont publiées sur mon compte IG et sur ma page pro FB… Voir aussi mon compte Twitter, notamment pour la CP de Jacques Audiard.

04AC85D4-ECBB-43F4-9C23-065FE19CE8C0

Mes jours fastes : À gauche, restaurant de piscine du Royal Barrière, à droite, le lobby de l’hôtel… (photos légèrement retouchées, évidemment… Ça existe encore la publication publique de photos non retouchées?)

 

 

Je compléterai cet article plus tard… Désolée… (pour les lecteurs, pour les organisateurs du festival…)

 

PS2.

Hormis pour des critiques de livres (et il y en a en retard…) et de DVD ou de films visionnés chez moi grâce à des liens en ligne ou des codes presse TV (un peu compliqué à expliquer, au bout de presque 13 ans de blogging, tout paraît couler de source…), je ne reprendrai pas le rythme blog extérieur avant une bonne dizaine de jours…

 

 

Mots clés: ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top