Paris-Cinéma Ouverture J1 mercredi 28 juin


Paris-Cinéma J1, ma sélection du jour…

 

 

 

 

                                     critique du film « Le Bois lacté »…

« Le Bois lacté » de Christoph Hochhaüsler (2003)

A la suite d’une dispute, une femme abandonne sur la route les deux jeunes enfants de son mari qu’elle ne retrouve pas ensuite… mais n’osant pas l’avouer à son époux, elle les laisse livrés à eux-mêmes… Un road-movie de la peur…

Premier film.

Cycle : L’Embellie du Cinéma allemand

les autres films allemands présentés pendant Paris-Cinéma :

Süden (1989), Rakete (1998), Tip Top 1998), Berlino (1999), L’Imposteur (2004), Fantômes (2004), Marseille (2004), Lucy (2006), Montag (2006), Sehnsucht (2006) (ces deux derniers films allemands font aussi partie de la compétion internationale).

 

« Gentleman Jim » de Raoul Walsh (1942)

Un des chef d’oeuvres de film sur la boxe : un jeune employé de banque irlandais devient le champion de boxe « gentleman Jim »…

Avec Errol Flynn.

Reprise de l’été en copie neuve

« Bamako » d’Abdherrahmane Sissako, France 2006

Dans la tradition hollywoodienne du film de procès, ce film est une parabole politique des problèmes économiques et de la survie de l’Afrique. Le procès se passe à Bamako dans la cour de la maison de Mélé, chanteuse, et de son mari au chômage, un couple qui se désagrège…

Précédent film du réalisateur : « En attendant le bonheur » (2001)

Compétition internationale


ParisCinémag et SITE OFFICIEL…

 

 

Quelques idées pour la suite…

Hommage à Peter Fonda avec : « L’Homme sans frontières » (1971) de Peter Fonda le vendredi 7 juillet en présence de l’acteur, « L’Or de la vie » (1997) de Victor Numez le dimanche 9 juillet, « L’Anglais » (« The Limey) (1999) de Steven Soderbergh le samedi 8 et le lundi 10 juillet…
Lire ma critique…

 

Rétrospective Robert Wise au cinéma Reflet Médicis à Paris (5°) : non stop du 28 juin au 11 juillet : 18 films éclectiques au menu dont « West side story » (1961), « La mélodie du bonheur » (1965) mais aussi « Le récupérateur de cadavres » (1945), « Né pour tuer » (1947), « Le Coup de l’escalier » (1959) et « La Canonnière du Tang Tsé » (1966).

Paris CinéRando Plusieurs ballades commentées dans Paris par des professsionnels du cinéma sur le cinéma, une idée sympa, par exemple, « Sur les pas des incontournables du cinéma français » avec le critique et historien du cinéma Jean-Pierre Jeancolas qui emmène un groupe à la Fémis, anciens studios Pathé-Nathan le lundi 3 juillet à 14h00 (inscription à l’espace Paris-Cinéma, 4, place saint Germain, 6°, ou tél. 01 42 84 17 17, groupes de 30 personnes maxi). On peut aussi tenter « La Route du cinéma » et les 70 km/23 heures de randonnée pour 2 Euros par randonneur… www.parismacadam.fr et tél. 01 46 07 05 08.

 

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top