« The Fall », immersion dans le quotidien d’un serial killer, dérangeant…

focus series Diffusion BBC mai 2013, 13°Rue 2+9 avril 2014

Pitch

Un super-agent est dépêché des Etats-Unis pour élucider une affaire compliquée de meurtres en série à Belfast. Pendant ce temps, le serial killer recherché continue à perpétrer ses meurtres ritualisés sur des femmes brunes trentenaires.

Notes

Si cette mini-série en 5 épisodes se distingue des autres thrillers sur les serial killers, notamment « Hannibal », c’est qu’elle dérange de manière beaucoup plus insidieuse et surtout par les scènes de crimes en présence d’enfants « qui se trouvent là », je pense à une scène où la soeur pose son bébé sur le lit de sa cadettte qui vient d’être étranglée, à celle où le petit garçon voit, par la fenêtre, son père, flic, se faire tuer dans la rue, le plus horrible étant naturellement la fille du serial killer dans la chambre de laquelle le père cache ses « trophées, sujette aux cauchemars, fillette maquillée dansant une maladroite chorégraphie devant son père, très dérangeant…

Après le meurtre d’Alice Monroe à Belfast, jeune femme récemment divorcée d’un type pas net, enquête où la police Irlandaise piétine, on fait appel au superintendant Stella Gibson qui débarque des USA. Très vite, Stella Gibson suspecte un meurtrier en série et fait le lien avec une affaire analogue non résolue, mais son hypothèse déplait. Pourtant, un troisième meurtre commis également par strangulation (et encore sur une jeune trentenaire brune) confirme sa thèse. Pendant ce temps, Paul Spector, psychologue de métier, père de famille apparemment accompli, commet ses crimes durant la nuit, pistant ses futures victimes dans la journée, prétextant à son épouse qu’il sort travailler de nuit. Une épouse opaque et robuste qui travaille dans un service d’obsétrique. Peu à peu, la mécanique parfaite de Paul Spector se détraque, il prend davantage de risques, loupe ses « crimes parfaits »…

Et aussi

photo BBC

photo BBC



Novateur, l’angle de montrer en parallèle la vie quotidienne de Paul Spector (Jamie Dornan), le serial killer (qu’on connaît depuis le départ, pas courant non plus…), comment aux horaires bien réglés de cette vie familiale il intègre l’accomplissement des ses rituels meurtriers, et celle du super-flic dépêché des USA, Stella Gibson (Gillian Anderson), femme glacée, sans empathie, se tapant un jeune flic sur un coup de tête pour le jeter ensuite comme un kleenex. Une enquête « en immersion » assez dure pour le spectateur qui, parfois, est saturé de partager le quotidien ignoble du meurtrier et de suivre les examens détaillés d’anatomo-pathologie sur les cadavres. Série sèche, grise, factuelle, les personnages antipathiques, aucun humour, réaliste parce que crédible et c’est sur dernier point qu’elle se démarque, car tout ça sonne (malheureusement) juste. Dans un sens c’est un peu, sans aucun faste, lente, cotonneuse, comme en sourdine, l’anti-« Hannibal » (série où, notamment, on montre uniquement le résultat des crimes ritualisés pour stimuler l’imaginaire).Diffusée sur BBC2 en mai 2013, « The Fall » fut un succès d’audience. La chaîne 13° Rue en a acquis l’exclusivité en France (diffusion en avril). Pour être certaine de voir la série en VO, j’ai préféré commander le DVD en Angleterre (mais je pense que la diffusion se fera en VM). Une saison 2 est déjà en préparation.

Diffusion

« THE FALL »

Mini-série de 5 épisodes
écrite par Allan Cubitt et réalisée par Peter Johnston

BBC2 en mai 2013
13° Rue  les 2 et 9 avril 2014

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top