Cimino l’iconoclaste

focus hommage Michael Cimino

Pitch

L'Amerique n'a pas supporté que Cimino s'attaque à un de ses mythes fondateurs dans "Heaven's Gate" d'autant que ce fut un flop commercial...

Notes

Les survivants de la guerre du Vietnam partis « la fleur au fusil » dans « Voyage au bout de l’enfer », jamais revenus, ou mentalement démolis, c’était déjà anti-politiquement correct. Oscar 1978 avec succès au rendez-vous, les studios, ravis du box-office, sont à ses pieds, « The deer hunter »,  le chef d’œuvre d’un réalisateur dont c’était le second film après « Le Canardeur » avec Clint Eastwood.

Quand, Michael Cimino, nouvelle star des studios s’est attaqué au mythe fondateur de l’Amérique : les immigrés décimés  par des éleveurs du Wyoming, il est devenu un paria, « La porte du paradis » en 1980. Le film sera réhabilité en 2012. On lui a reproché la longueur du film, 3h30, raboté à 2h30, de s’être obstiné à choisir Isabelle Huppert. Après la sortie chaotique de « La Porte du paradis », on l’a démoli. Il ne se s’en relèvera pas.

En 1985, il revient avec son troisième grand film « L’Année du dragon » avec Mickey Rourke, un film violent et crépusculaire, on le taxe de racisme mais cela ne va pas loin.

Michael Cimino 1978, 1980, 1985

Michael Cimino 1978, 1980, 1985

Mickey Rourke lui reste fidèle pour un remake de « La Maison des otages » de William Wyler » en 1995 c’est un flop. Comme tous ses films suivants.

"La Maison des otages", 1995

« La Maison des otages », 1995

Ensuite, c’est la descente pour Cimino comme pour Rourke qui vont chacun à leur manière etre victimes d’une spirale de désespoir et d’autodestruction : qu’on regarde aujourd’hui la métamorphose physique de de l’un et de l’autre…

Pour le 60° anniversaire du festival de Cannes, Cimino livre un court-métrage comme 30 autres réalisateurs avec lui à la demande de Gilles Jacob et Thierry Fremeaux : méconnaissable, il apparaît très aminci en costume blanc, les autres portent un costume noir, un Stetson blanc sur la tête, féminisé, méconnaissable. Ce sera son dernier film.

Michael Cimino

Michael Cimino

On a tué moralement Michael Cimino en 1980, il est parti sur la pointe des pieds cette nuit, 77 ans, il s’est éteint, comme on dit, en juillet 2016, déclaré mort sur Twitter par Thierry Frémaux, ce dernier a posté une photo de lui et des deux femmes qu’il aimait.

Et aussi

On n’a retenu de « Voyage au bout de l’enfer » que la scène de roulette russe entre Christopher Walken et Robert DeNiro revenu chercher son ami dans l’enfer vert où, camé jusqu’aux dents, il est payé pour distraire la galerie et jouer et gagner à la roulette russe. Troublé par l’arrivée de DeNiro, Walken va perdre et peut être gagner la fin de son enfer. Mais il y a aussi ces somptueuse scènes de bal en introduction, la joie, le bonheur, l’insouciance, l’avant… Dans « Voyage au bout de l’enfer », la scène de bal dure plus d’une demi-heure, et dans « La porte du paradis », le bal, interminable, est digne de celui du « Guépard… Il y a l’avant et l’après, en vérité, Cimino s’intéresse plus à l’humain qu’à la guerre en elle-même (« The deer Hunter »)… Dans « La porte du paradis », il en dit trop, sans doute, il bouscule tous les tabous, l’Amérique ne l’a pas supporté. D’autant qu’il a ruiné les studios…

J’ai eu l’occasion de rencontrer Michael Cimino en 2013 dans le cadre de la reprise de « La porte du paradis » par les éditions Carlotta, en salles et en DVD, une AP et un cocktail au centre Beaubourg. Il était charmant et timide, tellement heureux qu’on aime enfin son film maudit mais je crois que c’était bien trop tard… http://www.cinemaniac.fr/michael-cimino-et-isabelle-huppert-a-beaubourg-pour-l-ap-de-la-version-restauree-de-heaven-s-gate-la-porte-du-paradis/

Isabelle Huppert, Michael Cimino, 2013

Isabelle Huppert, Michael Cimino, 2013, photo CNM

Mots clés:

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top