« Elisabeth Taylor, couleur améthyste » : doc sur son arbre de vie

diffusion Orange Ciné Géants à partir du 21 avril 2011

Liz Taylor dans « La Chatte sur un toit brûlant »
 


C’est un documentaire classique mais très complet que diffuse demain soir  21 avril Orange Cinéma Séries dans le cadre d’une soirée spéciale Liz Taylor démarrée par « La Chatte sur un toit brûlant » adapté d’un roman de Tennessee Williams. Arte vient d’ailleurs de diffuser une autre adaptation de l’écrivain avec Liz Taylor : « Soudain l’été dernier ». La période la plus flamboyante de la dernière des stars qui vient de disparaître à 79 ans, ce qui, paradoxalement, permet en ce moment de redécouvrir ses films pour ceux qui avaient oublié quelle grande actrice elle a été.
Classique, le documentaire mais avec quelques perles rares comme un extrait de la première apparition de LT à l’écran à l’âge de 9 ans en 1942, sous contrat avec Universal durant un an. Universal ne la gardant pas, elle émigre à la MGM et démarre vraiment avec « La Fidèle Lassie » en 1943. Liée à la MGM à l’âge de 11 ans pour un contrat longue durée qui va rapidement l’asphyxier. Et si Elisabeth Taylor enfant n’a pas eu d’enfance, c’est grâce à sa mère Sarah Taylor, ancienne actrice, ayant renoncé à rêver d’un mariage aristocratique pour sa fille car la famille a été obligée de quitter Londre lors de la déclaration de guerre, qui a reporté ses ambitions sur le cinéma. Pour échapper à cette autorité et parentale et des studios, LT se marie à 18 ans avec l’héritier des hôtels Hilton dont elle divorce 6 mois plus tard.
——

Le documentaire montre bien la correspondance entre la vie et la carrière de LT étroitement imbriqués jusqu’à ce que sa rencontre avec Richard Burton en 1962 sur le plateau de « Cléopâtre » fasse de leur vie privée un spectacle permanent plus public que leurs rôles. Avant d’épouser Burton deux fois, LT s’est mariée successivement avec l’acteur Michael Wilding, le producteur Mike Todd, le chanteur Eddie Fisher. Mike Todd, tué dans un accident d’avion, que LT devait prendre aussi, malade, elle avait renoncé à voyager, était le précurseur de Burton, un homme plus âgé, passionné, excessif et dépensier la couvrant de cadeaux.A compter de la mort de Todd, LT passe de l’adolescente modèle, la jeune star adorée par l’Amérique, à la scandaleuse : Edie Fisher est déjà marié à Debbie Reynolds, il divorce pour elle et elle le quitte ensuite pour Richard Burton qui est déjà marié, lui aussi. Le tournage de « La Chatte sur un toit brûlant » est interrompu par la mort de Mike Todd en 1958. Tombée de cheval lors du tournage de « National velvet » en 1943, LT va traîner toute sa vie des maux de dos, cause d’addiction aux antalgiques. De l’hôpital, elle dira que c’est sa seconde maison. Coma sur le tournage de « Cléopâtre » démarré en Angleterre, prothèse de la hanche, tumeur au cerveau, cures de desintoxication au centre Betty Ford center où elle rencontre son dernier mari, obésité quand elle épouse un sénateur qui la laisse seule dans un ranch en Virginie où elle se morfond, alcoolisme avec Todd et Burton, LT se bat, se relève, craint de vivre comme sa mère jusqu’à 99 ans. Mort de ses amis, Liz toute sa vie a été attirée par des hommes fragiles, James Dean se tue en voiture sur le tournage de « Géant », Rock Hudson, autre acteur de « Géant », meurt du Sida, ce qui est le top départ de son engagement. Avec Montgomery Clift, rencontré sur le tournage d' »Une Place au soleil » puis retrouvé dans « L’Arbre de vie » et « Soudain l’été dernier », qui réchappe d’un grave accident de voiture l’ayant défiguré, elle a une amitié amoureuse compliquée.


Liz Taylor et Richard Burton (photo AFP)

Il y a dans ce doc pas mal de témoignages d’acteurs de l’époque comme Mickey Rooney (son partenaire dans « National velvet »), Shirley Mc Laine, Janet Leigh (sa partenaire dans « Les 4 Filles du Dr March »). Il y a aussi quantité de photos et de petits films montrant Liz Taylor à toutes les étapes de sa vie dont certaines rares d’elle enfant vers 9 ans, 11 ans, 13 ans. L’ensemble est entrecoupé d’une interview d’Elisabeth Taylor âgée, robe vert vif satinée, gros collier en or, excessivement platine, se souvenant avec bonne humeur de sa vie, ses rôles.

Lire aussi mon précédent article sur Liz Taylor…

 

 

Diffusion : Orange Ciné Géants
Soirée spéciale Elisabeth Taylor le jeudi 21 avril 2011
« La Chatte sur un toit brûlant » (1958) de Richard Brooks à 20h40
voir les horaires des rediff 23 avril, 1er et 4 mai 2011…

« Elisabeth Taylor, couleur améthyste » (2003) à 22h25
voir les horaires des rediff 22 avril/19h25, 23 avril/12h25, 30 avril/18h00 et 4 mai 2011/12h45

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top