« Miséricorde », adaptation du 1er roman de Jussi Adler-Olsen, jouissif!

focus film Mikkel Norgaard, sortie VOD le 27 mars 2015

Pitch

Après une bavure qui a coûté la vie à l'un de deux ses coéquipiers et laissé l'autre sur le carreau, paralysé, l'inspecteur Carl Morck est viré de la Crim et relégué au sous-sol à ranger des vieux dossiers d'affaires classées... Mais son instinct d'ex-grand flic, lui fait, contre l'avis de son supérieur, rouvrir une enquête...

Notes

Cela m’amuse qu’on ait intitulé les deux films adaptés des deux premiers thrillers de Jussi Adler-Olsen « les Enquêtes du département V » car justement dans « Miséricorde », ce département n’existe pas et se met laborieusement en place comme suite à un incident dramatique : on le montre avant le générique (plus clairement que dans le livre où ça fonctionne plus par flashes) : lors d’une intervention policière, Carl Morck n’a pas attendu les renforts, résultat, l’un de ses deux coéquipiers est mort et l’autre, Hardy, son meilleur ami, par ailleurs, entièrement paralysé ; quant à lui, son chef le vire de la « Crim » après son congé pour choc post-traumatique.

PS. Je dois faire attention de ne pas m’éterniser car j’adore, on l’aura compris, les thrillers de JAO (5 à ce jour) et il ne passe pas 48h entre leur parution et ma lecture de ses romans so addictifs.

Donc, une journaliste dans la salle de projection disait qu’elle aurait préféré aller voir « Profanation », pourquoi? Parce que « Miséricorde » sort directement en VOD (27 mars) et « Profanation » en salles (8 avril). Mais quelle erreur! On va justement assister dans « Miséricorde » à ce qui ressemble à la mise au rebut de Carl M dans un sous-sol du commissariat à classer des vieux dossiers et l’émergence du département V (disons-le clairement, ce département V va évoluer en parallèle des enquêtes dans chacun des 5 livres, je trouve même que dans le dernier, il prend un peu trop de place…).

Donc, flanqué d’un certain Assad, petit maigre mystérieux dans les livres, grand costaud lisse ici à l’écran, au lieu de faire du rangement, les deux hommes rouvrent l’enquête d’une affaire classée « suicide » qui leur paraît louche, une affaire vieille de 5 ans. Emmener son frère attardé en voyage sur un bateau et se jeter à l’eau, ça ne colle pas selon Carl Morck… Il parle de la politicienne Merete Lynggaard, déclarée suicidée alors qu’elle se trouvait sur un ferry-boat avec son frère handicapé (Uffe, le frère de Merete, est prostré depuis la mort de leurs parents dans un accident de voiture quand ils étaient enfants).

Et aussi

Bien entendu, j’ai passé un moment de grande volupté à regarder « Miséricorde » parce que l’ambiance « polar danois » est parfaitement restituée et l’intrigue captivante (ça, je le savais). On peut finasser, c’est un peu surexplicatif, les personnages sont simplifiés (Vigga, l’ex-épouse, de Carl qui lui gâche la vie, écervelée, voire cinglée, est ici zappée, on voit seulement son fils à elle débarquer chez Carl), Assad n’a pas l’ambiguïté importante du personnage du roman, etc… Bref! Il y a une volonté de présenter un film grand public comme « Millénium », d’ailleurs c’est le même scénariste, ce qui est bon signe…

La crainte de spoiler me fait stopper ici car l’histoire de Merete et le pourquoi du comment de son soit-disant suicide sont passionnants, comme toutes les enquêtes du dit « Département V » qu’on va retrouver dans l’adaptation du second livre « Profanation » (je l’avais un poil préféré au premier, « Miséricorde », mais je n’ai pas encore vu le film, ça ne saurait tarder!!!)

PS. Espérons qu’on échappe au remake US comme pour « Millénium » dont la version suédoise est bien meilleure que le remake même avec Fincher aux commandes (ce qui a tout de même limité la casse…)

 

photos Wild Bunch distribution

photos Wild Bunch distribution

Diffusion

Diffusion VOD à partir du 27 mars

Wild Bunch distribution et FilmoTV

« MISÉRICORDE » sera disponible en e-Cinéma sur la majorité des services de vidéo à la demande : CLUB VIDEO
SFR, FILMOTV, GOOGLE PLAY, ITUNES, MYTF1VOD, ORANGE, PLUZZ VAD, VIDEOFUTUR, WUAKI.TV.
Ceci permettra au film d’être disponible via l’ensemble des fournisseurs d’accès : Bouygues, Free, Numéricable,
Orange et SFR ainsi que sur la majorité des terminaux OTT (TV connectées, tablettes, ordinateurs, consoles de
jeux…). 

Bande annonce


MISERICORDE – Bande Annonce VOST – Les Enquêtes… par wildbunch-distrib
 

Notre note

(4 / 5)

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top