Profession artistes : "For your consideration" et "La Vie d'artiste"

festival de Deauville 2007, sortie le 24 octobre (et depuis le 5 septembre)

La vie dartiste est un inépuisable creuset dinspiration : deux films, apparemment aux antipodes, parlent de la difficulté à devenir célèbre car cest de cela quil sagit


 

Présenté en compétition le premier jour à Deauville, « For your consideration » est un film amusant et pimpant, très écrit et rythmé. Pourtant, fort probablement, cette comédie ne trouvera pas laval des cinéphiles qui le taxeront de lourd et caricaturé alors que le trait est à peine forcé sagissant de certaines professions butinant autour des plateaux de tournage

—–

On tourne un nième épisode du feuilleton « Home for Purim » racontant le retour de la fille prodigue dans une famille juive à loccasion de la fête préférée de la mère mourante. Le réalisateur est débutant, les acteurs sont tous des has-been : Marilyn Hack (la mère) est une ancienne beauté sur la touche, Victor Allan Miller (le père) a investi lespace publicitaire télévisé avec le rôle de lhomme saucisse, Callie Web na jamais fait rire personne avec son one woman show « No penis intended ».


Soudain, un buzz sur internet : le feuilleton serait nominé aux Oscars ou du moins une de ses actrices, Marilyn Hack , rumeur entretenue par le couple vedette dune émission débilissime de la télé américaine : Chuck Porter et Cindy Martin. Tout et tout le monde semballe : le distributeur sen mêle et veut ratisser plus large en rebaptisant le feuilleton « Retour pour Pâques », les auteurs se vexent de voir leur scénario se banaliser, lagent dacteurs flatte, la productrice jubile.



Sur le ton de la comédie bon enfant, on fait le procès de tout un miscrocosme gravitant autour des studios : les médias avec la journaliste qui nécoute rien, préoccupée par son image, les animateurs télé féroces qui se disputent entre eux et dont les rares propos informatifs sont coupés par la pub, les acteurs narcissiques quil faut rassurer, etc Pire, le réalisateur, avec le personnage aussi pathétique que drôle de Marilyn Hack, dénonce le jeunisme qui sévit à Hollywood chez les actrices de plus de quarante ans : coiffée dune perruque de cheveux gris à mise en plis années 50 dans le rôle de la mère agonisante, Marilyn Hack shabille à la ville comme Britney Spears, les cheveux longs blond platine, les lèvres boursouflées de collagène et le lifting agressif.


Au festival de Deauville, fut également présenté « La Vie dartiste » en tant que meilleur film français couronné par le prix Michel dOrnano, ce qui permettra au film dêtre exporté aux USA.



en salles depuis le 5 septembre

Portrait de trois artistes tout aussi prototypes que dans le film précédent mais traités de lautre côté de lAtlantique : cest à dire en prenant son temps et en négligeant le scénario qui devrait sans doute rouler tout seul quand on a campé les personnages Cora, la chanteuse animatrice dans un karaoké (Emilie Dequenne) ou employée dans un fast-food, Alice, lactrice faisant des doublages au lieu de briller au théâtre comme sa meilleure amie quelle jalouse et Bertrand, le prof, écrivain sans talent, piquant le manuscrit dun élève qui lavait lui-même recopié sur un tiers Passés ces trois portraits finement brossés, il ny a plus grand chose à voir ni à entendre, on tourne en rond. Excepté peut-être pour le prof faux écrivain qui a une vie, une histoire, remarquablement interprété par Denis Podalydes On note la présence dans un petit rôle d’un couple dacteurs à la filmographie mythique, Jean-Pierre Kalfon et Maria Schneider, posés là comme des reliques. On sattendait à mieux, cest le moins quon puisse dire


Notre note

(3 / 5)

Mots clés: , , , , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top