IMG_3048

« Sexdoll » / sortie DVD

focus DVD Sylvie Verheyde, sortie du film Décembre 2016, sortie DVD 9 avril 2017

Pitch

Une prostituée de luxe de la City mène ses affaires d'une main de fer quand tout bascule à cause d'un homme étrange...

Notes

Malika qui se fait appeler Virginie est prostituée de luxe à Londres pour des hommes d’affaire. Elle gagne beaucoup d’argent et n’a qu’une seule amie, employée dans salon de coiffure, et son chien qu’elle adore. L’amour, elle ne connaît pas quand se profile un homme type ange exterminateur qu’elle rencontre dans une boîte de nuit ; étrangement, cet homme trop beau, tatoué, sans argent, ne lui demande rien mais la suit… Bientôt, attirée par cet homme, son système bien huilé bascule. Sa mère maquerelle des beaux quartiers, Raphaëlle, entretient avec elle des relations de confiance avec sans doute une attirance homosexuelle latente pour cette jeune femme butée que rien n’amuse. Un soir, Raphaëlle insiste pour que Virginie accepte une partie glauque à plusieurs dans une maison en y emmenenant une débutante, c’est le début de la fin..

"Sexdoll" (photo Rezo-films)

« Sexdoll » (photo Rezo-films)

Et aussi

Le début du film est réaliste, les scènes de prostitution assez pudiques mais crédibles comme la solitude de  Virginie qui prend l’argent mais ne donne rien à personne. Il y a un côté anxiogène habilement mis en scène dans sa rencontre avec cette homme dans une lumière bleu livide d’une boîte de nuit où le spectateur s’attend à ce qu’elle avait affaire à un tueur au visage d’ange, une dimension de suspense. Mais la dernière partie du film n’est absolument pas crédible, romancée au point que l’amour apporterait à Virginie la rédemption, ce qui ne passe du tout…  La réalisatrice semble mal connaître le milieu de la prostitution à moins qu’elle ne rêve à des processus rédempteurs imaginaires, à ce mythe d’une seconde chance dans la vie apportée par l’amour… Un film décevant qui commençait bien et finit mal quand tout serait censé basculer dans le meilleur des mondes… La présence d’Hafzia Herzi est le grand plus de ce film, magnifique, elle confirme son talent.

"Sexdoll" (photo Rezofilms)

« Sexdoll » (photo Rezofilms)

 

Diffusion

DVD Blaq Out sortie 9 avril 2017

Bande annonce

Notre note

3.0 Stars (3,0 / 5)

Mots clés: ,

Partager l'article

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top