« Suck » : Highway to hell (comédie vampirique rock)

Rob Stefaniuk, Canal+ diffusion 8 septembre 2010/cycle spécial Vampires

Pitch

La chanteuse d'un groupe rock mou du genou est convertie au vampirisme par un inconnu. Après une période de scrupules, les musiciens du band se rendent compte que la case vampire est la condition sine qua non pour devenir des rock stars.

 
Pitch.
La chanteuse d’un groupe rock mou du genou est convertie au vampirisme par un inconnu. Après une période de scrupules, les musiciens du band se rendent compte que la case vampire est la condition sine qua non pour devenir des rock stars.
Film vampirique parodique, comédie musicale rock, satire du show-bizz, « Suck » est une curiosité gourmande à déguster sans modération qui s’offre en guest stars Alice Cooper, Iggy Pop et Malcom Mc Dowell. Ce film canadien, inédit en France, va être visible très bientôt de deux manières : sur Canal+ dans le cadre du cycle spécial vampires en septembre et à l’occasion de l’édition 2010 de l’Etrange festival au Forum des images du 3 au 10 septembre dont Canal+ est le partenaire.
—–
Tournant au Canada, le groupe « The Winners » ne déchaîne pas les foules, bien trop sage et sans charisme. A la sortie d’un concert dans un bar où Alice Cooper, figure du diable, occupe la place du barman, Jennifer, la bassiste du band, a un coup de foudre pour un vampire rock en cuir noir avec qui elle termine la nuit. Dans l’antre du vampire rock, « reine des vampires », un rituel satanique convertit Jennifer au vampirisme. A son retour, le groupe la trouve changée mais surtout, commence, grâce à elle, à avoir du succès. Le problème, c’est qu’à présent Jennifer  a besoin de se nourrir avec du sang frais…


photo Capri films
 

Dans une station service, Jennifer s’attaque au vendeur dont elle boit le sang avec une paille, la scène est très drôle. Mais Hugo, le batteur, surgit qu’elle condamne désormais à découper à la scie les cadavres qu’elle laisse sur son passage après les avoir vidés de leur sang. Horrifiés dans un premier temps, les autres membres du groupe vont se laisser convertir les uns après les autres au vampirisme, conscients que c’est le passeport nécessaire pour accéder au statut de rock stars. Leur nouveau titre « Suck » (« She’s a nigthmare… she sucks all the night… ») prend alors la première place des Charts. 


photo Capri films
 

Malgré le traitement du sujet en comédie déjantée, la satire du show biz est féroce : tandis que le groupe dévore une groupie, le manager, absolument indifférent à ce qui se passe, pas même étonné, compte les recettes en dollars. Mais c’est surtout un hommage au rock, la BO, la présence des deux vraies rock stars que sont Alice Cooper et Iggy Pop, tous deux ayant des voix à tomber, l’un et l’autre des gueules incroyables, le premier, agent satanique, en long manteau rouge luisant et tignasse de cheveux noirs emmêlés (dans les années 70, son maquillage était encore plus outré…), le second, plus placide, dans le rôle du patron d’un petit studio d’enregistrement, le regard bleu perçant, le seul personnages qui tente de mettre en garde le leader du band des dangers de la célébrité.  


photo Capri films
 

L’ambiance du film fait parfois penser à « Phantom of the paradise » (voire « The Rocky horror picture show »), plus dans la première partie, la seconde louchant parfois un peu trop nettement vers le loufoque au détriment du rock. Mais le codes du film de vampires, même décalés, sont là : le pieu (remplacé aussi par le manche d’une guitare!), les bougies, l’ail, le château hanté… Film truffé de références seventies comme le passage des quatre musiciens du groupe sur un passage clouté (pochette d' »Abbey road » des Beatles), la résurrection de Malcom Mc Dowell jeune dans un montage assez habile (l’inoubliable Alex d' »Orange mécanique » qu’on voit aussi aujourd’hui dans le rôle d’Eddie, un chasseur de vampires)… Attention killing BO avec  notamment « Here comes the night » de David Bowie,  « Sympathy for the devil » des Stones, etc***… 

*** BO : Iggy Pop : « TVeye », « Success », Alice Cooper : « I am a Spider », Lou Reed/Velvet Underground : « Oh! Sweet Nuthin' », David Bowie : »Here Comes the Night », Rolling Stones : « Sympathy for the Devil » .


 

Où? Quand?

Mois Spécial vampires sur Canal Plus Cinéma le mercredi 20h45 du 1er au 29 septembre 2010
« Morse » de Tomas Alfredson : 1er septembre
« Suck » de Rob Stefaniuk 8 septembre
« A Tale of vampire » de Shimako Sato 15 septembre
« Blood : the last vampire » de Chris Nahon 22 septembre
« Thirst » de Park Chan-wook 29 septembre
L’Etrange Festival du 3 au 10 septembre 2010 au Forum des images avec cette année le retour d’une « Nuit des vampires »


Le film sortira en DVD le 28 septembre 2010
 

 

Notre note

(4 / 5)

Mots clés: , , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top