the-whistleblower04

« The Whistleblower » (« Seule contre tous ») : un thriller politique avec Rachel Weisz et Monica Bellucci en avant-première sur Canal+

Larysa Kondracki, diffusion sur Canal+ samedi 19 novembre 2011

Pitch

Une policière en mission humanitaire en Bosnie découvre un trafic sexuel de jeunes filles mineures impliquant des fonctionnaires s'abritant derrière leur immunité diplomatique. D'après l'histoire vraie de Kathryn Bolkovac.

Ce film danois avec pour actrice principale Rachel Weisz, « The Whistleblower », « Seule contre tous » pour la traduction française, fait partie des avant-premières de films programmées par Canal + avant leur sortie en salles ou directement en DVD, ce qui semble le cas de celui-ci. Le film vaut surtout par son sujet inspiré d’une histoire vraie, celle de Kathryn Bolkovac à la fin des années 90, une détective américaine de la police d’état du Nebraska qui travailla à l’ONU dans la Police Internationale mais fut licenciée en 2002 pour avoir divulgué des éléments confidentiels. 
—— 


photo C+
 

Kathryn, policière au Nebraska, voudrait bien être mutée pour se rapprocher de sa fille dont la garde a été confiée à son ex-mari. Son transfert refusé, elle accepte une mission très bien payée : un contrat de six mois en tant que soldat de la paix en Bosnie. Elle rejoint donc les forces de Police Internationale de l’ONU à Sarajevo. Choquée par les violences conjugales, elle prend la défense des femmes battues ; ce qui lui vaut d’être nommée par Madeleine Rees (Vanessa Redgrave), elle-même chef du droit des femmes et de l’égalité des sexes,  comme directrice de l’agence pour l’égalité des sexes.

Mais Kathryn s’aventure rapidement en terrain miné : le Florida bar où a lieu un trafic d’esclaves, jeunes filles kidnappées et vendues dont elles voit les photos avec certains de ses collègues de la police dont un de ses responsables, Fred Murray, qui touche des pots de vin de la part du patron du bar. Tentant de faire témoigner deux mineures prostituées, à qui elle promet de les protéger, elle provoque un drame, l’une d’elle est tuée, l’autre reconduite à la frontière. Kathryn a alors affaire à une bureaucrate froide et implaccable, Laura Leviani (Monica Bellucci dans un emploi inattendu, les cheveux grisonnant), qui n’a aucune compassion pour les jeunes filles sans papiers qu’elle livre en pâture aux crapules qui les exploitent. Quand Kathryn tente d’alerter ses supérieurs, elle n’est pas entendue, puis renvoyée. Dans cet isolement, un homme, Jan, avec qui elle a une liaison, un ami de Madeleine Rees, Peter Ward, qui l’aidera à emporter des dossiers  avec elle pour alerter les médias à Londres, siège de la société employée par le gouvernement pour pacifier la région. Le générique indique que cette société sévit toujours en Bosnie mais aussi en Afghanistan, en Irak.
 

  
photo C+


Les scènes avec les jeunes filles mineures, prostituées de force, sont discrètes, le projecteur mis sur Rachel Weisz, se battant seule contre tous, le regard fiévreux comme elle sait si bien le faire, un rôle dans la lignée de « The Constant gardener » pour lequel elle avait obtenu en 2006 l’Oscar du meilleur second rôle. Malgré qu’il dépasse les deux heures, le film n’est pas le thriller politique haletant qu’il promet mais un honnête téléfilm avec des bonnes intentions et la révélation d’un dessous des cartes peu reluisant des organisations humanitaires, et, surtout, c’est une histoire véridique, un portrait de femme à qui la révolte donne un courage assez exceptionnel. Cela se regarde, comme on dit, surtout pour le trio d’actrices : Rachel Weisz, Monica Bellucci, Vanessa Redgrave. A noter que le tournage a eu lieu en Europe, débuté en novembre 2009 à Bucarest et ses alentours, puis sest poursuivi en 2010 dans les montagnes de Transylvanie.
PS. A noter qu’ayant vu le film en VF, ça m’a déformé le jugement pour la prestation Rachel Weisz, n’ayant pas entendu sa voix mais un doublage.

 
photo C+

Diffusion :
Canal+
samedi 19 novembre 2011 à 20h50

rediff :
C+
LUN 21 NOV 16H20, MER 23 NOV 23H45, SAM 26 NOV 09H45,
LUN 13 DEC 00H35, VEN 23 DEC 14H00
C+CINEMA
MAR 22 NOV 12H15, MAR 29 NOV 13H35, SAM 3 DEC 14H50,
DIM 4 DEC 11H00, JEU 15 DEC 18H00
C+DÉCALÉ
SAM 19 NOV 22H40, DIM 20 NOV 20H50, VEN 2 DEC 10H00,
DIM 11 DEC 08H40, MAR 13 DEC 10H00, VEN 16 DEC 17H20,
LUN 19 DEC 09H50, MAR 3 JAN 03H10

Notre note

2 Stars (2 / 5)

Mots clés: , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top