Autour des sorties ciné du mercredi 24 octobre

Sélection des sorties de la semaine


Aucune sortie miraculeuse cette semaine mais quelques films de qualité comme « Paranoïd Park » de Gus Van Sant, encore un film sur les ados, encore un film qui se passe à Portland, ville de prédilection du réalisateur. Avec une bande-son incroyablement variée et brillante et quelques fulgurances, le film n’est pas un grand Gus Van Sant de la trempe d' »Elephant » mais il se laisse voir volontiers… Lire la critique du film…

Voir aussi la rétrospective Gus Vant Sant à la cinémathèque***

 

Seconde sortie en fanfare cette fois-ci : le remake du « Deuxième souffle » par Alain Corneau qui fut l’assistant de l’écrivain réalisateur José Giovanni, auteur du roman avec lequel Melville avait pris quelques distances et en particulier sur deux points : prendre Lino Ventura comme héros/anti-héros (que Giovanni trouvait trop costaud pour le rôle) et réduire le personnage féminin de Manouche, la femme aimée de Gu et bien d’autres… Si Alain Corneau colle de près au roman, son adaptation est un bel objet esthétique, rétro, voire kitsch, avec des intérieurs saturés de rouge et vert, une image enveloppée d’une lumière miel, sans aucune vision de cinéaste au final. Lire la critique du film…

 

—–

Prix du jury à Deauville cette année, « Never forever » de Gina Kim est un mélo nettement plus lacrymal que le superbe « Secret sunshine » qui, sur un thème beaucoup plus impitoyable, réuississait l’exploit d’éviter tout pathos. Ici, une jeune épouse d’un homme d’affaire Coréen américanisé passe un marché avec un immigré clandestin pour essayer d’avoir un enfant alors qu’elle seule sait son mari stérile. Parti pour être un tantinet lourd, le film s’améliore nettement en cours de récit et la maîtrise technique est au rendez-vous sans compter la présence de l’actrice Vera Farmiga pour les amateurs… Lire la critique du film…

 


Voir la remise des prix à Deauville lors de la cérémonie de clôture…

Et aussi…

 

Evénements et festivals

*** Intégrale Gus Vant Sant à la Cinémathèque française du 24 octobre au 5 novembre : sont programmés tous les films de Van Sant qui peuvent être décomposés en 3 périodes : celle « Sur la route » avec des films comme « My own private Idaho » ou « Drugstore cowboy », la période Hollywood avec « To Die for » ou « Psycho » et la dernière période qu’on pourrait dire « de Portland » débutant avec « Gerry », « Elephant »,  etc… Voir le programme sur le site… 

Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier au 26 octobre au 4 novembre 2007. Lire mon billet sur le programme…

 

 

 

Mots clés:

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top