damages-season-4

« Damages » saison 4 : le retour d’Ellen

Diffusion sur Canal+ à p. du 2 février 2012

Pitch

Trois ans après les événements de la saison 3, le retour d'Ellen Parsons chez Patty Hewes n'est pas le fruit du hasard. Cette fois-ci, c'est Ellen qui manipule Patty afin qu'elle l'aide pour son dossier contre une société de sécurité privée, sous contrat avec la département de la défense américaine.


De la saison 3 à la saison 4 :
La saison 3 traitait d’une affaire jumelle de l’affaire
Bernard Madoff. Ellen Parsons avait tourné le dos aux cabinets d’avocats et travaillait au bureau du procureur. Tom Shayes, devenu l’associé de Patty Hewes, tentait de lui cacher qu’il était ruiné par ses placements financiers. A la fin de la saison 3, Tom était tué, Patty avait un accident de voiture lors d’une collision provoquée par son fils Michael.La saison 4 :
——

Episodes 1/2

photo DIRECTV


Trois ans après l’accident de voiture,
Patty Hewes (Glenn Close) est très seule : Tom mort, son fils Michael disparu, divorcée de son mari remarié avec une femme plus jeune, s’occupant désormais de sa petite-fille Catherine dont elle avait obtenu la garde. Ellen Parsons (Rose Byrne, toujours aussi craquante), elle, travaille depuis deux ans dans un grand cabinet d’avocats. Dévorée par l’ambition, Ellen cherche le dossier qui va la rendre riche et célèbre quand elle se souvient d’un copain de lycée, Chris Sanchez (Chris Messina), qui a été mercenaire pour la société High Star Security, sorte d’armée privée dirigée par un certain Howard Erickson qui cherche, avec quelques difficultés, à renouveller son contrat auprès du congrès américain.Chris, traumatisé par une mission en Afghanistan qui a mal tourné, où tous ses hommes ont été tués, a démissionné de chez High Star à qui il se décide à demander de l’aide psychologique. Ellen finit par convaincre Chris qu’il doit témoigner contre High Star pour faire indemniser les familles de ses hommes tués au combat. Pendant ce temps, alerté par Jerry, son âme damnée, qui surveille Ellen Parsons, Howard Erickson (John Goodman), le PDG de High Star, tergiverse. Le psy auquel Erickson avait adressé Chris, tué dans une explosion orchestrée par Jerry, ce dernier bricole un faux complot pour décider Chris à retourner en Afghanistan.Patty et Ellen se revoient en pointillé. Patty, à la recherche d’une nounou pour sa petite-fille, engage un sosie d’Ellen qu’elle renvoie aussitôt. Obligée de voir un psy par injonction du tribunal pour une histoire de porte coincée sur un employé qui a porté plainte, Patty se décide à engager un détective pour retrouver la trace de son fils Michael. Son cabinet d’avocats refusant le dossier d’indemnisation des victimes de High Star Security, Ellen force la main de Patty avec une mise en scène pour qu’elle finance son projet. A la fin de l’épisode 2, Patty a accepté d’aider Ellen, Chris est reparti en Afghanistan.

Episodes 3/4


photo DIRECTV

On revient sur ce qu’est devenu Michael, le fils de Patty Hewes, après avoir percuté la voiture de sa mère et fui trois ans auparavant. Le détective privé engagé par Patty découvre qu’il a migré vers Boston où il est devenu un dealer ambitieux qui travaillait en solo.
Ellen a convaincu Patty de l’aider personnellement pour son dossier contre High Star Security, elle s’installe dans ses bureaux,  mais son unique témoin, Chris Sanchez, est retourné en Afghanistan. Ce dernier, comprenant qu’on l’a baladé pour le faire quitter les USA, se met en danger, Howard Erickson, pressé par Jerry Boorman dont on découvre qu’il travaille aussi pour la CIA, donne l’ordre de le maintenir en captivité sur place, puis de le torturer pour le faire parler.La mère d’Ellen lui rappelle qu’au lycée, elle était amoureuse de Chris, ce qu’elle avait complètement oublié. L’affaire High Star s’envenime, il semble que la société pratiquait de manière totalement illégale des kidnappings et interrogatoires en Afghanistan pour le compte de la CIA… Le sigle DD apparaît sur un médaillon (Dust Devil)… Patty met Ellen en contact avec Bill Herndon, un ancien avocat rayé du barreau, alcoolique, qui connaît encore du beau monde au gouvernement, mais, pour la jeune femme, le terrain est miné.
——

   
photos DIRECTV

La série a conservé sa marque de fabrique : la scène initiale en flash-forward (et dans un format d’image différent, assez flou, jauni, ou rougi) dont on voit au départ seulement quelques images, scène récurrente qui repasse tout au long de la série et s’enrichit de nouvelles images à chaque passage. Comme d’habitude, la scène entière ne sera révélée qu’à la fin! Cette fois-ci, il s’agit d’un otage cagoulé enfermé dans une cave qu’on suppose en Afghanistan. On ose parfois des images en superposition comme ce sermon de Noël à l’église du très catholiques patron de High Star Security, marqué du sceau des souffrances nécessaires à la rédemption, tandis qu’on torture le soldat Chris Sanchez. Petit bémol : depuis la saison 3, on déborde de panneaux indicatifs « trois mois plus tôt » ou « 3 jours plus tard » pour signaler lourdement les flash-backs et flash-forwards, ce qui gâche un peu le plaisir de la découverte et celui de se baser sur la différence (pourtant marquée, chaque époque ayant une couleur, une texture différente) des images pour se répérer en aval ou en amont du récit.

Et si Ellen Parsons devenait aussi manipulatrice et implacable que Patty Hewes ? Ce qu’on voyait déjà se profiler dans la saison 3 se confirme, apparemment les rôles s’inversent entre Patty et Ellen, Patty accepte de se laisser manipuler par l’ambitieuse Ellen  en qui elle se retrouve jeune, convenant aussi qu’elle lui « doit bien ça ». Mais le naturel prédateur de Patty, pas taillée pour jouer les seconds couteaux, va-t-il reprendre le dessus? Très politique, après une saison 3 inspirée de laffaire Madoff, la saison 4 de « Damages » met en accusation une armée privée américain sur le modèle de la très controversée société Blackwater dont les exactions en Irak et en Afghanistan ont défrayé la chronique.Le premier épisode démarre sur les chapeaux de roues, accrochez vos ceintures… La saison 4 est nettement meilleure que la saison 3, comme souvent dans les séries US, les saisons 3 s’essouflent, servent de transition pour une évolution dans le style, et ça repart ensuite (« Mad men », « 24 heures chrono » où la saison 3 était la plus mauvaises de toutes).

Après trois saisons passées sur la chaîne FX, la série « Damages » a été reprise par le bouquet satellite américain DirecTV qui a commandé deux nouvelles saisons de dix épisodes. Le transfert sur DirecTV na pas apporté de différences flagrantes à lécran sauf que les épisodes sont un peu plus longs (de huit minutes en moyenne). En France, la série continue à être diffusée sur Canal+, la saison 4 démarrant le 2 février 2012.


Diffusion :

Série
De Glenn Kessler, Todd A. Kessler, Daniel Zelman avec Glenn Close (Patty Hewes), Rose Byrne (Ellen Parsons), Dylan Baker (Jerry Boorman), John Goodman (Howard T. Erickson), Chris Messina (Chris Sanchez).
Réalisation : Todd A. Kessler

10 épisodes de 55′
2 épisodes tous les jeudis à 22h20
sur Canal+ à partir du 2 février 2012

épisodes 1 et 2
Canal+ jeudi 2 février à 22h20
reprise sur Canal+ samedi 4 février à 17h05 et sur Canal+Décalé mardi 7 février à 15h25
visible également sur Canal+ « A La Demande »



Lire aussi la critic de la Saison 3…

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top