«L’exil est vaste mais c l’été» : Dora Maar et Picasso, la soumission.

focus film Parution 13 mars 2019

Pitch

En pleine période surréaliste, la photographe Dora Maar rencontre Pablo Picasso... Elle le provoque...

Et aussi

Ce livre raconte la vie de Dora Maar, égérie et muse de Picasso entre 1935 et 1945. C’est passionnant. Car de Picasso, on ne saura pas grand chose de plus qu’on ne savait déjà, excepté son instinct irrépressible de prédateur qui avait attiré Dora plus que le génie qu’il était, trouvant enfin celui qui pourrait l’asservir. 

Victime expiatoire, tel était le destin de Dora Maar.

Née en Argentine d’un d’un père architecte d’origine croate, un homme créatif et fantasque qu’elle adorait, et d’une mère française, Dora et sa mère finiront par regagner la France. Pour l’auteur, tout est déjà inscrit dans les premières années de Dora (Théodora) à Bueno Aires. Ville poisseuse et corrompue où son père l’emmenait parfois regarder danser le tango, cette danse rouge et noir de désir et de mort qu’elle n’oubliera pas…

À Paris, en pleine vague surréaliste, Dora, à qui son père avait offert un appareil photo, développe un talent certain pour la photographie. Liée à Breton, Éluard, Man Ray, elle devient à maîtresse du sulfureux Georges Bataille. Mais même le pervers Bataille, auto-revendiqué de Sade, et ses mises en scènes sexuelles abjectes, ne parviendront pas à en faire une victime. 

En revanche, en Picasso, elle pressent un adversaire à sa taille. Elle le provoquera, il sera fasciné par sa force presque masculine et sa capacité à encaisser les coups. Une relation amoureuse toxique s’engage à la vie à la mort. Et Dora perd Picasso après qu’il ait multiplié les humiliations à son égard. Trop occupé par son œuvre et ses plaisirs, habité par un égocentrisme dévorant et une volonté incessante de démontrer sa masculinité archaïque, Picasso ne s’embarrasse pas de psychologie d’autant qu’il occupe tout son temps à éviter de penser en multipliant les dessins, les peintures, les conquêtes. Ainsi, de Dora, il ne percevra pas les failles. C’est un être rustre, elle est raffinée et tellement plus intelligente que lui, ce pourquoi, le percevant confusément, il la détruira. Un facteur entre également en jeu, il redoute que le talent de Dora ne lui fasse de l’ombre et finira par l’empêcher d’être photographe, excepté pour le filmer, lui, au travail, deux génies dans un couple, c’est trop, et le génie, c’est lui. Car, il la craint plus qu’il ne l’aime, d’ailleurs il est incapable d’amour. Plus tard, il préféra la taxer de folle. Comme Rodin se débarrassa de son encombrante et géniale élève Camille Claudel. 

Après sa rupture avec Picasso, Dora Maar s’enferme et revient à la religion, se convertit comme, avant elle, Max Jacob, son ami, car après Picasso, il ne pouvait avoir que Dieu pour la soumettre et la délivrer enfin de lui et d’elle-même… C’est l’exil, un de plus… ( elle écrit « seul mon secret stable dans cet exil »).

ET AUSSI…

Le livre d’Alain Vircondelet, historien d’art, spécialistes des biographies de peintres (Balthus, Picasso) et d’écrivains (Duras, Camus…) s’intéresse surtout à la psychologie des personnages pour ne pas dire qu’ici il opère une psychanalyse sauvage de Dora Maar en posant des hypothèses qui semblent crédibles. L’autopsie de sa relation délétère avec le monstre Picasso, « Le Minotaure », devient alors prétexte à essayer, d’une part, de percer le secret de Dora Maar (qu’elle intuite plus qu’elle ne le connaît, elle écrit « Dans le secret de moi-même à moi-même secret ») , d’autre part, à démonter les mécanismes complexes bourreau-victime dans le couple qu’elle formait avec Picasso… Ici, c’est d’autant plus complexe que face à la dominatrice affichée, qu’il s’est acharné à démolir, demeurant au premier degré, Picasso n’a jamais compris que Dora Maar l’avait instinctivement choisi pour ça… 

Diffusion

EDITIONS FAYARD

Parution 13 mars 2019

Notre note

(4,5 / 5)

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top