9401C517-3A7F-4084-ACFB-B836F6DEF343

Rétrospective Samuel Fuller à la Cinémathèque/janvier 2018

focus événement 3 janvier au 15 février 2017

Pitch

Ancien journaliste et reporter de guerre, le réalisateur Samuel Fuller y puisera la puissance du réalisme et de la violence de ses films...

Notes

La rétrospective Samuel Fuller à la Cinémathèque française est l’événement cinéphile de la rentrée de janvier 2018. Son ouverture le 3 janvier se fera avec «La Maison de bambou» (1955). (Photo à la une : Robert Ryan dans « La Maison de bambou ».)

8FBA537F-240D-4550-B48A-31639B18918F
Intégrale des LES FILMS du cycle SAMUEL FULLER:

http://www.cinematheque.fr/cycle/samuel-fuller-427.html

 

LIRE AUSSI :

"The Naked kiss" ("Police spéciale") : le baiser de l'aliéné

 

Et aussi

Des livres (ci-dessous, il y a deux livres présentés officiellement, primo, «Le choc et la caresse» qui donne son titre à la rétrospective (à paraître en librairie le 6 janvier 2018, éditions Yellow Mellow, on pourra néanmoins le trouver sur place à la Cinémathèque lors de l’ouverture de la rétrospective), secundo, « Samuel Fuller, un homme à fables » (paru le 7 décembre 2017, éditions Capricci).

Il existe aussi un troisième livre : «Samuel Fuller jusqu’à l’épuisement» (paru le 7 décembre 2017, éditions Rouge profond) et un quatrième livre plus ancien, non répertorié ici, qui est l’autobiographie de Samuel Fuller «Un troisième visage»

F971EE2D-3F4E-4D4A-ABB6-250C07E0726F

Éditions Yellow Mellow

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le DVD «A Fuller Time»

B38D7144-BED9-428D-9E0E-DD434D40B6F1

Éditions Carlotta

Diffusion

Cycle SAMUEL FULLER à La Cinémathèque française
3 janvier/15 février 2018

Bande annonce

Samuel Fuller – Bande-annonce from La Cinémathèque française on Vimeo.

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top