«Room at the top » («Les Chemins de la haute ville») : Le prix de l’ambition

focus film Jack Clayton, 1959, reprise 16 octobre 2019

Pitch

Un jeune homme dévoré d’ambition se laisse piéger par une passion amoureuse qui le détruit.

Et aussi

Aujourd’hui, mercredi 16 octobre, ressort en version restaurée un des plus grands films du cinéma anglais des années 50, un film que peu de gens ont pu voir depuis sa sortie : «Les Chemins de la haute ville» (« Room at the top») avec Simone Signoret, lauréate pour son rôle dans ce film de deux prix : le prix d’interprétation féminine à Cannes en 1959 et l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1960 : pour la première fois, une actrice française obtenait un Oscar et on comprend pourquoi quand on voit ce film magnifique.

Drame de l’ambition pour un jeune provincial, débarquant dans une petite ville, bien décidé à séduire la fille du milliardaire local mais qui tombe passionnément amoureux d’Alice, une femme mariée et plus âgée que lui. Drame social d’un petit employé de banque méprisé par ce quartier de la ville haute qui le fascine tant où habite Brown, le milliardaire (on comprend que lui-même a gravi l’échelle sociale grâce à son épouse), qui possède une partie de la ville, et une fille, Susan, jolie et naïve.

Diffusion

Distribution Films du Camélia

En salles le 16 octobre 2019

Notre note

(4,5 / 5)

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top