« The Two faces of january » : plein soleil sixties en Méditerranée

focus film Hossein Amini, sortie 18 juin 2014

Pitch

Grèce, 1962. Un couple d'américains très élégant vient d'arriver à Athènes et se lient à un guide touristique d'origine américaine.

Notes

Un couple d’américains en voyage visite l’Acropole à Athènes, ils sont beaux et tellement chics, elle, l’épouse jeune et fraîche, Colette (Kirsten Dunst éblouissante dans une petit robe jaune pâle sixties), lui, le mari, plus âgé, la beauté un peu fanée, lasse, Chester Mac Farland (Viggo Mortensen), un casting d’enfer… Rydal Keener, un jeune guide américain, bilingue, rodé aux usages grecs, qui escroque les touristes, fixe Chester, il lui rappelle son père… Colette va aborder Rydal sous le prétexte de visiter les lieux, ils deviennent inséparables…

Soudain, cette belle harmonie est rompue par l’irruption d’un détective privé, missionné par des clients escroqués pas Chester qui finit par l’assommer mortellement dans la salle de bains de son hôtel. Le couple s’enfuit en Crête avec la complicité de Rydal… Mais Chester devient de plus en plus jaloux, exaspéré par l’attirance de Rydal pour son épouse, la fragile Colette, car le jeune homme a été entraîné avec eux dans leur fuite, leur ayant notamment procuré de faux papiers…

Et aussi

L’ambiance, les années 60 et des américains oisifs très chics expatriés en Méditerranée, tout cela m’a fait penser instinctivement à « Plein soleil » durant la projection du film. Ensuite, je regarde sur Google… et je me rends compte que c’est une adaptation d’un roman de Patricia Highsmith, comme « Plein soleil » (encore appelé « Mr Ripley » cf. le remake du film au cinéma ayant repris le titre original, film, par ailleurs, bien inférieur au premier).

Le couple magnifique, le troisième homme surnuméraire, une femme pour deux hommes, les apparences trompeuses, le mensonge, tout cela rappelle bien évidemment l’univers de « Plein soleil ».

Malgré tout, le film, très agréable à regarder, est assez fade : tout comme la version américaine de « Plein soleil » (« Mr Ripley ») qui était aseptisée par rapport à l’original, manquent ici la sensualité, la duplicité trouble mais le casting est génial : Viggo Mortensen et Kirsten Dunst, aux fêlures souterraines sous la beauté glacée sont impeccables.

 

Photos Studio Canal

Photos Studio Canal

Notre note

3 out of 5 stars (3 / 5)

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top