USDeauville 2014, « Elle l’adore » : prix Michel d’Ornano , THE film français de la rentrée

focus film Jeanne Hery, sortie 24 septembre 2014

Pitch

Muriel est esthéticienne, bavarde, menteuse, racontant des histoires farfelues. Fan du chanteur à succès Vincent Lacroix depuis 20 ans, il occupe presque toute sa vie. Une nuit, Vincent sonne à sa porte, sa vie bascule...

Notes

On l’a dit et redit dans une presse unanime, le scénario est en béton et c’est assez rare pour qu’on insiste sur ce point. Vincent Lacroix, chanteur à succès assis (qu’on ne verra jamais chanter mais seulement des extraits de spectacles muets avec ses fans dont Muriel, la fan number one, au premier rang), joue au poker dans sa maison avec quelques amis. Sa fiancée, caractérielle, casse tout au premier étage, les amis s’en vont, il tente de la calmer, accident. Pris de panique, Vincent ne sait pas à qui s’adresser pour demander de l’aide, s’estimant trop célèbre pour appeler la police, ce qui compromettrait ses tournées, ses sorties d’albums. Soudain, il pense à Muriel, sa fan de 20 ans qu’il connait un peu plus que de vue, dont il a gardé les lettres parmi un gros tas de lettres d’admiratrices. En pleine nuit, Vincent Lacroix sonne chez Muriel, elle, stupéfaite de voir son chanteur préféré… Il lui demande un service, lourd, elle accepte tout. Mais, on l’a vu dès la première scène, Muriel, est un peu mythomane, elle raconte des histoires pour amuser la galeries, ses amis les savent, quand elle voudra se confier sur ce qu’il lui arrive, personne ne la croira…

Et aussi

photos Studio Canal

photos Studio Canal

J’entendais hier sur France 2 chez Ruquier une interview de la réalisatrice Jeanne Hery, ancienne actrice, nième « fille de »… (Julien Clerc et Miou-Miou) qui disait qu’elle aurait préféré comme titre « elle l’aime, elle l’adore », phrase tirée de « La Groupie du pianiste » de Michel Berger mais France Gall veille aux droits d’auteur… Donc, c’est « Elle l’adore », un titre dans la veine de la fan inconditionnelle d’un chanteur à succès avec, en filigrane, le poids de la notoriété (Jeanne Hery connaît bien…) qui fait qu’un type bien, au départ, va devenir un type ignoble pour sauver sa peau et sa réputation, voir la sortie d’un disque, etc…. La réussite, on l’a dit aussi, c’est que c’est à la fois un polar et une comédie au sens des scènes de comique de situation. Pas un polar parodique, un vrai suspense et des personnages étonnants avec l’interprétation hors normes de Sandrine Kiberlain. J’ai moins aimé le tandem de flics ridicules qui n’apporte rien sauf des occasions de rire de la nymphomanie de la femme policier dont est fou amoureux son collègue. Il y a non seulement un bon scénario mais une excellente psychologie des personnages principaux et de leur relation : le chanteur et la fan. Elle acceptera tout, ne demandant pas grand chose en retour, heureuse dans son statut de fan avec des photos du chanteur épinglées partout dans sa chambre d’ado, tout sauf la trahison. Au final, le plus seul des deux n’est pas celui qu’on pense, cliché et vérité sur la solitude de la star qui ne peut pas bouger sans attirer l’attention des médias dont les vrais amis ne sont pas légion. Par ailleurs, est-ce que la fan a tellement envie de connaître l’homme derrière la star? (préférant rêver entre concerts et dédicaces…) C’est le film français de la rentrée, à n’en pas douter, il a reçu cette année au 40° festival de Deauville le prix Michel d’Ornano attribué à un premier film, l’année dernière, il fut attribué au film « Les Garçons et Guillaume, à table! », ils ont du nez…   ELLEADORECID_t

ELLEADORECID2_t

Sandrine Kiberlain, Jeanne Hery, Laurent Laffite recoivent le prix Michel d’Ornano lors de la cérémonie de clôture du 40° festival de Deauville (samedi 13 septembre 2014)

Notre note

(4 / 5)

Mots clés: , , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top