Vision(s) d’Amérique(s) sur CinéCinéma et Festival America de Vincennes

du 12 septembre au 15 octobre 2010 ; du 23 au 26 septembre 2010
 

 

Cela fait un moment que je voulais parler du cycle « Vision(s) d’Amérique(s) » si je n’avais été retardée par le 36° festival de Deauville entendre parler justement d’Amérique. Mais j’ai encore le temps… car le festival America de Vincennes, à l’origine de ce cycle, ouvre ce 23 septembre et le cycle TV, pas moins de 35 long-métrages, (démarré le 12 septembre sur Canal Sat) dure jusqu’à la mi-octobre. Cette année, le festival America, à vocation littéraire, et cinématographique depuis quelques années, rend hommage à la ville américaine dans la littérature avec « Des Hommes et des lettres dans la ville ». Pour les fans, le 24 septembre aura lieu à 21h (à l’auditorium Ernest Hemigway à Vincennes) une soirée spéciale littérature et cinéma avec Bret Easton Ellis (son dernier livre « Suite(s) impériale(s) » est un vrai film noir avec femme fatale…), Jacques Audiard et Bertrand Tavernier suivi de la projection de « Sailor et Lula » à 22h.

Cycle 
 « Visions d’Amériques » divisé en chapitres correspondant aux grandes villes mythiques des USA : New-York, Los Angeles, Las Vegas, etc…, subdivisé en thèmes  comme « Soirée Panic city » à New York (Frisson, 24 septembre) avec « Phone game » de Schumacher et « Couvre-feu » ou « Soirée Mafia city » de Las Vegas à New York (Frisson, 26 septembre) avec « Casino » de Scorsese et « Donnie Brasco ».
—–
On se rend compte que NY prend beaucoup de place : le petit chef d’oeuvre qu’est « New York stories » (1989), film composée de trois court-métrages signés Scorsese, Coppola et Woody Allen, répond à l’appel dans le cadre d’une soirée « New York city » (Star, 23 septembre) voisinant avec un Manhattan nettement plus glauque, celui d’Abel Ferrara de « New York, deux heures du matin » (1984). Incontournable aussi, le NY fondateur du ciné indépendant avec les films de Lionel Rogosin et Morris Engels. Soirée Lionel Rogosin (Classic, 15 octobre) avec son film culte « On the bowery » (1957) dont j’avais déjà parlé ici lors de sa sortie DVD. Soirée Morris Engel (Classic, 24 septembre) avec le film qu’on considère comme le premier film de cinéma indépendant américain, qui aurait influencé Truffaut, Godard et Cassavetes, »Le Petit fugitif » (1953).
A noter plusieurs documentaires inédits ciblant chacun une ville :

« Aux origines du cinéma américain indépendant » (Classic, 15 octobre, 21h45)
« City movies New York : L’oeil kaléidoscope » (Classic, 24 septembre, 22h00)
« City movies Las Vegas : le bonheur volé » (Club, 3 octobre, 22h05)
« City movies Los Angeles : le secret » (Classic, 1er octobre, 21h50)

Sur Les Chaînes CinéCinéma (CanalSat) du 12 septembre au 15 octobre 2010
Programme de « Vision(s) d’Amérique(s) »… 

FESTIVAL AMERICA DE VINCENNES  « Des Hommes et des lettres dans la ville » du 23 au 26 septembre 2010
site officiel du Festival America… 
Programme… 
Page Facebook du festival America…

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top