« Borgen » : le parti centriste prend le pouvoir… au Danemark!

diffusion Arte à partir du 9 (11-15) février 2012

Pitch

Après les coups bas que se sont livré le parti libéral et le parti travailliste avant les élections, c'est une femme, responsable du parti centriste, qui décroche la mise : elle sera le nouveau premier ministre à condition de trouver un consensus avec les autres partis pour former un gouvernement.

 

 

Episodes 1/2

Trois jours avant les élections, Birgitte Nyborg, la responsable du parti centriste, se désolidarise des propos anti-immigration du dirigeant du parti travailliste, Michael Laugesen. Elle doit donc trouver d’autres alliés. Au même moment, Lars Bang, premier ministre actuel et dirigeant du parti libéral, se rend à Londres où son épouse dépressive le supplie de venir payer une note astronomique dans une boutique de mode. Furieux, Lars n’a d’autre solution que de payer avec la carte Visa du ministère mais son attaché de presse, Ole Dahl, lui promet d’arranger les choses à son retour et emporte la facture. Cet incident, apparemment mineur, va indirectement décider du sort politique de Birgitte Nyborg. Lors du débat télévisé ultime qui oppose tous les candidats, l’odieux Michael du parti travailliste, qui s’est procuré la facture par Kasper Juul, le chargé de com de Birgitte Nyborg, la lui balance en direct, le premier ministre démissionne. Sauf que les électeurs, écoeurés par les manoeuvres des deux partis principaux, vont voter pour le parti centriste qui obtient la majorité. Et si Kasper Juul a proposé cette facture à Michael, c’est que Birgitte n’a pas voulu l’utiliser, d’ailleurs, elle renvoie le traitre aussitôt.
——
Dans les deux premiers épisodes, Birgitte Nyborg se bat pour trouver un gouvernement de coalition à proposer à la reine du Danemark et obtenir de conserver le poste de premier ministre qui lui revient mais que les autres leaders lui contestent. En deux mots, elle apprend à faire de la politique au sommet du pouvoir. Une autre histoire de femme de pouvoir est traitée en parallèle : celle de Katrine Fonsmark, ravissante journaliste trentenaire, ambitieuse, courageuse, travaillant pour la chaîne d’info TV1 News avec un point faible : elle était la maîtresse de Ole Dahl, l’attaché de presse de l’ancien premier ministre, qui est quasiment mort dans ses bras d’un arrêt cardiaque. Katrine entretient, par ailleurs, avec Kasper, son ancien fiancé qui l’aime encore, des relations ambigues.


Birgitte (photo Arte)

Episodes 3/4

Birgitte est premier ministre, elle lutte pour faire passer sa loi de finances, ayant de plus en plus de mal à concilier travail et vie de famille. Elle engage un beau chargé de cours en rhétorique comme spin doctor mais ça tourne mal, l’homme fait des gaffes, peu rodé à la real politique, Birgitte est alors obligée de rappeler Kasper Juul qui, entre temps, était devenu conseiller politique à la chaîne de TV1 News. Enceinte de Ole, Katrine se fera avorter après avoir multiplié les malaises à l’antenne. Les flash-backs sur l’histoire d’amour de Katrine et Kasper trois ans auparavant démarrent, où veut-on en venir? Pour fêter les 100 premiers jours de son poste de premier ministre, Birgitte décide, après un scandale de vols de prisonniers de la CIA qui feraient escale au Groenland (un reportage qu’aimerait bien sortir Katrine sur TV1 News avec la complicité d’un officier du ministère de la défense), de se rendre sur place : elle passe deux jours au Groenland, qui bien que devenu autonome, est sous la responsabilité du Danemark, le pays et ses failles, notamment le taux de suicide très élévé des jeunes,  l’émeuvent, elle décide de les soutenir.


Katrine (photo Arte)

On a donc habilement dans cette série deux angles du pouvoir : les coulisses du pouvoir au chateau (« Borgen » est le nom qu’on donne au Parlement) et les dessous des cartes d’une rédaction d’une chaîne de télévision. Pour rendre Birgitte sympathique et bonne vivante, on force un peu trop sur ses relations idylliques, très sexy, avec son mari qui fait de la figuration à la maison tandis qu’elle exerce le pouvoir, mais cela va-t-il durer? Professeur d’économie, ayant démissionné de la direction d’une grande entreprise pour laisser sa femme s’épanouir professionnellement, selon un pacte entre eux que serait 5 ans chacun, Phillip, le mari de Birgitte, a de très jolies étudiantes dans son amphi… Deux femmes de pouvoir : politique et médiatique et quantité de sous-histoires d’amour, trahison, alliances, rancunes et vengeances pour pimenter le tout. On se s’ennuie pas au chateau!Un grand bémol cependant! La série est diffusée en VF , ce qui est le vrai point faible de cette diffusion, mais qu’est-ce qui pourrait convaincre les chaînes de télévision que le spectateur du troisième millénaire veut voir les films et les séries en VO?

Diffusion :

sur Arte 2 épisodes tous les jeudis à partir du jeudi 9 février 2012
sortie DVD le 7 mars 2012, Arte éditions

CATCH UP (TV de rattrapage) sur Arte Replay…

REDIFF
épisode 1 : Rediffusion : 11 février à 15h45 / 15 février à 01h40
épisode 2 : Rediffusion: 11 février à 16h45 / 15 février à 02h40

Notre note

(3,5 / 5)

Mots clés: , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top