4F6B800B-3AB6-4F54-AC57-19D344DF7974

«Where the sidewalk ends» («Mark Dixon, détective» ) / sortie DVD

focus DVD Otto Preminger, 1950, Sortie DVD le 4 avril 2018

Pitch

Un policier, connu pour sa violence, commet une bavure en tuant un suspect par accident et cherche à camoufler son crime...

Notes

L’inspecteur Mark Dixon voit le poste de responsable de la police de son antenne lui passer sous le nez au bénéfice de l’inspecteur Thomas pour antécédents de coups et blessures. Une scène se passe plus tard dans un tripot, un certain Morrison gagne au jeu et frime devant sa compagne d’un soir, Morgan Taylor. Quand le couple est sur le point de partir, un voyou frappe la jeune femme. Renseignements pris, il s’agit de Ken Payne, le mari de Morgan Taylor, un ancien héros de guerre converti au banditisme, qui a demandé à sa femme d’accompagner ce riche Morrison pour le plumer au profit d’une bande de malfrats mais le supposé pigeon a trop gagné au jeu, il faut le retenir. Pour empêcher ce dernier de partir, une dispute éclate et Ken Payne tue Morrison d’un coup de couteau.

Photo Wild Side vidéo

Photo Wild Side vidéo

Ken Payne s’échappe, la police avertie, l’inspecteur Mark Dixon (Dana Andrews) fait du zèle et va trouver Payne chez lui, mais, en l’assommant, il le tue sans le vouloir. Paniqué, il fait cherche à faire disparaître le corps. S’en suit un ballet d’allers et retours chez Payne dont le père de Morgan Taylor (Gene Tierney) venu pour lui casser la figure car il a encore frappé sa fille. Mais Jigg Taylor ne le trouve pas, pas plus que la police, Payne absent, et pour cause car, pendant ce temps, Mark Dixon multiplie les allers et retours pour se débarrasser discrètement du cadavre. Pourtant, c’est Taylor, le père Morgan, modeste chauffeur de taxi, qui va être accusé du meurtre de Ken Payne. Cette arrestation injuste met la conscience de l’inspecteur Mark Dixon au supplice d’autant qu’il est tombé amoureux de sa fille, Morgan Taylor…

Photo Wild Side vidéo

Photo Wild Side vidéo

 

Et aussi

Ce film est atypique au scénario parfois un peu tiré par les cheveux (les relations des uns et des autres dans le tripot). Un pseudo-film noir à la mécanique de tragédie grecque sous les couleurs et l’atmosphère du film noir. La femme fatale (Gene Tierney) est une femme gentille, fatale, de fait, à Mark Dixon parce-quelle est la fille de son père, accusé injustement de meurtre, et que ce flic incontrôlable l’a aimée au premier regard. Mais si Morgan Taylor est fatale à Mark Dixon sans le vouloir en défendant son père, elle sera aussi rédemptrice, in fine, en le délivrant de ses démons du passé.

Photo Wild Side vidéo

Photo Wild Side vidéo

Par ailleurs, si Mark Dixon fils d’un malfrat, a voulu rentrer dans la police, c’est pour échapper au milieu mafieux de son père, terrifié a l’idée de reproduire les schémas paternels tout en étant un homme incapable de contrôler sa violence, utilisant instinctivement les méthodes des voyous qu’il voulait tant combattre .

L’arrestation d’un innocent à sa place, père de la femme aimée de surcroît, plonge Mark Dixon dans un terrible conflit qui va le conduire au sacrifice, entrainant à dessein avec lui le caïd Scalise, un homme cruel et sophistiqué qu’il hait car lié à son père. À ce prix, Dixon se délivrera alors davantage du passé qui le hantait que du présent et en ce sens, c’est aussi un film noir où le bien et le mal se télescopent… « Noirish », comme disent les américains, presque noir, vaguement noir, pas loin…

A noter que Preminger, d’abord engagé comme comédien, a zappé ce film de ses mémoires, son dernier film produit par Zanuck (avec qui entretenait des rapports pour le moins tendus) avant qu’il  ne reprenne sa liberté, étrange trou de mémoire du réalisateur dans sa filmographie …

 

 

Diffusion

Sortie coffret DVD/BR et livret inédit de 60 pages avec photos (synthétique, plus court que dans certains autres coffrets Wild Side Vidéo mais à lire car il qui dit l’essentiel!)

Photo Wild Side vidéo

Photo Wild Side vidéo

BONUS

Otto Preminger, cinéaste par Peter Bogdanovich (30 mn)

Gene Tierney, une star oubliée (52mn)

« Gene Tierney, une star oubliée»???(doc) / soirée Gene Tierney/ OCSTV géants

Parution Wild side vidéo le 4 avril 2018.

Notre note

4.0 Stars (4,0 / 5)

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top