📚 «Jacques de Bascher, dandy de l’ombre» : le seul amour de Karl Lagerfeld

focus livres Marie Ottavi, Mai 2017

Pitch

Compagnon de Karl Lagerfeld, passion désespérée d'YSL, cet aristocrate déchu et auto-destructeur fut pendant 20 ans un irrésistible et hermétique séducteur de l'ombre...

Notes

Ce livre parle d’un personnage clĂ© des annĂ©es 70 : compagnon de Karl Lagerfeld et grande passion d’Yves Saint-Laurent en qui il rĂ©vĂ©lait sa part sombre, comme on a pu l’apercevoir dans les deux biopics consacrĂ©s au couturier. Aristocrate de province aux ambitions floues dont la vie fut consacrĂ©e au personnage de dandy scandaleux qu’il avait crĂ©Ă© : lui. FiancĂ© de la princesse Diane de Beauveau-Craon, excentrique et dĂ©lurĂ©e, c’est pourtant les hommes qui ont toujours eu sa prĂ©fĂ©rence.

ElevĂ© strictement dans une famille d’aristocrates de province bien qu’habitant Neuilly, une des grandes quĂŞtes de sa vie fut de retrouver son titre et son rang, royaliste de cĹ“ur, persuadĂ© du sang bleu qui coulait dans ses veines, bien que la famille de Beaumarchais se soit opposĂ©e Ă  ce que sa famille accole leur nom au leur car, au dĂ©but, il se faisait appeler Jacques de Bascher de Beaumarchais.

Pendant 20 ans, il sera ce sĂ©ducteur de l’ombre auquel nul ne rĂ©sistait du « Sept », club gay de rue Saint Anne oĂą le tout Paris chic se prĂ©cipitait, hommes et femmes, au Palace (sa grande Ă©poque de fĂŞtes insensĂ©es) Ă  une Ă©poque de libĂ©ration sexuelle oĂą la fĂŞte non stop sous cocaĂŻne Ă©tait un mode de vie pour les happy few de Paris Ă  New York.

Après qu’il eĂ»t effectuĂ© son service militaire dans la marine (il y rencontre un certain Philippe Heurtault, demeurĂ© son ami (auteur des rares photos qui subsistent de lui*), après un court passage comme stewart dans une compagnie aĂ©rienne, il devient le compagnon de Karl Lagerfeld qui l’entretient. Quand on lui demande ce qu’il fait dans la vie, il rĂ©pond « J’inspire Karl ». Une relation complexe, loin des stĂ©rĂ©otypes, oĂą le sexe joue un rĂ´le mineur, les deux hommes Ă©tant liĂ©s par une Ă©rudition partagĂ©e et une fascination rĂ©ciproque ; aussi, le mĂ©cène, bourreau de travail, que seul amuse ce dandy irrĂ©sistible qui ose tout, n’entrave en rien la dĂ©bauche de son protĂ©gĂ© qu’il loge toujours Ă  distance de lui. Jusqu’au bout, Karl Lagerfeld restera fidèle Ă  Jacques de Bascher, le veillant Ă  l’hĂ´pital quand, victime du sida Ă  la fin des annĂ©es 80, il agonisera quasiment seul avec sa mère et son amie Diane de Beauveau-Craon.

*Après cette biographie de Marie Ottavi, Philippe Heurtault publiera un beau livre de photos légendées intitulé «Jacques de B, éloge de la chute» : http://bullesdeculture.com/2018/04/litterature-critique-avis-jacques-de-bascher-eloge-de-la-chute-philippe-heurtault.html

Karl Lagerfeld - Jacques de Bascher (photo Philippe Heurtault)

Karl Lagerfeld – Jacques de Bascher (photo Philippe Heurtault)

Jacques de Bascher - Xavier de Castella, 1977, la scandaleuse soirée "Moratoire noir" à la "Main bleue '

Jacques de Bascher – Xavier de Castella, 1977, la scandaleuse soirĂ©e « Moratoire noir » Ă  la « Main bleue » (photo Philippe Heurtault)

Jacques de Basher et YSL (photo Philippe Heurtault)

Jacques de Bascher et YSL (photo Philippe Heurtault)

A la mi-temps des annĂ©es 80, la surconsommation chronique de drogues de tout poil depuis trop d’annĂ©es et l’apparition du sida, dĂ©cimant une grande partie des gens de la fĂŞte, signeront la fin d’une Ă©poque libertaire unique qui ne se reproduira jamais.

Dommage que l’auteur de ce livre ne soit pas passionnĂ©e par son sujet, le livre est assez plat et surtout factuel, rĂ©vèlant, en fait, assez peu d’informations qu’on n’ait dĂ©jĂ  lu dans « Beautiful people » d’Alice Drake, exceptĂ© le tĂ©moignage exceptionnel de Karl Lagerfeld qui ne l’a jamais oubliĂ© et ne parle en principe jamais de celui qui fut son unique passion, respectant après la mort de son compagnon son souhait : qu’il ne subsiste rien après lui…

liens vers les films sur YSL :

« Saint Laurent » : moins sage, le second biopic de YSL aux prises avec ses dĂ©mons

Et aussi

Photos de Karl Lagerfeld par Philippe Heurtault :

http://www.philippeheurtault.fr/70’s/K%20L/index.html

Photos de Jacques de Bascher par Philippe Heurtault :

http://www.philippeheurtault.fr/70’s/Jacques%20de%20Bascher/index.html

 

 

Post publié la première fois le 12 juin 2017.

Diffusion

« Jacques de Bashcher, dandy de l’ombre » par Marie Ottavi

Ă©ditions SĂ©guier

Paru en été 2017

Notre note

(3,5 / 5)

Mots clés: , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top