C5027117-2F10-4643-A9B9-274DB58C3521

« Hollywood boulevard » («The girls in the Picture») : pionnières

focus livres Melanie Benjamin, sortie fin mai 2018

Pitch

L’amitie entre Mary Pickford et Frances Marion qui fondèrent Hollywood dans les années 1910...

Notes

Quand Frances Marion arrive sur le chantier de LA qui deviendra le fameux Hollywood, tout est à faire et elle veut en être sans très bien savoir à quoi s’employer. Chacun bricole des petits courts-métrages au pied levé et le monde du cinéma en devenir est méprisé, les acteurs, loin d’être des stars, ont mauvaise presse, artisans excentriques qui dans la réalité font un peu tout, telle la petite Mary Pickford, venue du théâtre où elle a débuté à l’âge de 8 ans, qui joue, puis coupe et monte les films elle-même. Mary n’a confiance qu’en sa mère, Charlotte, qui lui a inventé cette coiffure compliquée avec des anglaises blond foncé qui la condamneront longtemps à des rôles de petite fille avec ce grand regard châtain d’enfant dont elle sait si bien jouer. Soudain, appparait Frances Marion, belle brune aux yeux bleus, d’origine bourgeoise, plus cultivée que Mary Pickford qui, pour sa part, son père absent, a eu une non enfance très pauvre à tenter de gagner de quoi nourrir sa mère et ses frère et sœur . Ce qui la libère très vite de la crainte de la concurrence est que Frances ne veut pas être actrice, Mary va l’aider et le hasard fera que, sachant instinctivement manier les mots et les dialogues, elle deviendra ensuite la scénariste la plus célèbre d’Hollywood et en premier lieu celle de Mary. Frances Marion et Mary Pickford, toutes les deux ambitieuses et talentueuses, deviennent alors inséparables. Jusqu’à ce que, plus tard, la passion folle de Mary Pickford pour Douglas Fairbanks (qu’elle épousera), acteur médiocre et play-boy frimeur, les éloigne… Les deux filles sur la photo («The girls in the picture»), si heureuses de faire du cinéma un art à part entière et de créer Hollywood ensemble ne s’amusent plus beaucoup dans leurs palais tout neufs du Hollywood nouveau des acteurs starisés… Rattrapées par la vraie vie, la guerre,  les deuils, et l’insupportable vieillissement pour celle adulée par ses fans qui la voulaient éternellement jeune et malicieuse** car bien qu’elle ait su passer du muet au parlant, Mary Picford, qui, depuis, avait coupé ses cheveux… ne tournera que deux films parlants.

** Mary avait plus de vingt ans quand Frances lui avait écrit sur mesure le scénario de  «Pauvre petite fille riche», un succès au box-office qui acheva de l’emmurer vivante dans un emploi qu’occupera plus tard Shirley Temple.

 


Et aussi

Après le succès de son précédent livre «Les cygnes de la cinquième avenue» (que j’avais adoré), je me suis précipité sur un nouveau livre de Melanie Benjamin traduit en français sous le titre «Hollywood boulevard» (en VO «The girls in the pictures», un titre beaucoup plus subtil faisant allusion à la photo des amies intimes que furent Mary Pickford et Frances Marion).

Rien de moins que la construction de Hollywood dans les années 1910, par des femmes aussi bien que des hommes, passionnés d’images et d’histoires, qui défrichaient un terrain vierge au propre et au figuré. Avant même l’avènement des grands studios.

Le livre raconte les débuts de la scénariste Frances Marion qui se lie aussitôt d’amitié avec la petite Mary Pickford, longtemps la star absolue de l’époque surnommée «La petite fiancée de l’Amérique». Une Mary Pickford qui cachait sous son physique de poupée une vraie artiste et une redoutable femme d’affaires. Elle fondera avec Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks (son mari) et DW Griffith («Naissance d’une nation») United Artist, leur célèbre maison de production indépendante.

Cette plongée dans un Hollywood en construction et des mœurs de l’époque sous l’angle de l’amitié de deux amies longtemps inséparables qui ne rêvaient que de cinéma et de notoriété, la scénariste Frances Marion et l’actrice Mary Pickford (deux femmes qui furent longtemps les mieux payées de tout Hollywood!) est tout simplement passionnante.

 

Diffusion

Éditions Albin Michel

Parution fin mai 2018

Notre note

4.5 Stars (4,5 / 5)

Mots clés: , , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Back to Top