đŸ“šđŸ“šÂ«Le ZĂ©ro et le un» : le premier roman (trop?) ambitieux d’un surdouĂ©…

focus livres Ryan Ruby, sortie 24 janvier 2019

Pitch

À Oxford, un modeste Ă©tudiant boursier est soustrait de sa solitude par une soudaine amitiĂ© fusionnelle avec un riche Ă©tudiant amĂ©ricain qui l’initie Ă  toutes les expĂ©riences...

Notes

À Oxford, Owen, un Ă©tudiant d’extraction sociale modeste, timide et solitaire, fait la connaissance par hasard de Zach, un Ă©tudiant amĂ©ricain riche et charismatique. TrĂšs vite, ils deviennent insĂ©parables Ă  la vie Ă  la mort, c’est le cas de le dire… Avec deux Ă©tudiantes, Claire et Victoria, ils forment deux couples sympa qui s’amusent, s’aiment et font tout ensemble. La vie d’Owen est transformĂ©e presque du jour au lendemain. Mais la lecture obsessionnelle par Zach d’un philosophe allemand, tombĂ© dans l’oubli, va rompre l’équilibre de ce quatuor fusionnel et tout remettre en question.

Quand ce roman commence, Owen prend un avion de la British Airways pour New-York oĂč il n’a jamais mis les pieds. Il doit assister Ă  l’enterrement de Zach… Il y fait la connaissance de Vera, la jumelle de Zach, dont il ignorait jusqu’à l’existence… Et Owen se rend compte qu’il n’a rien compris Ă  son pacte avec Zach, qu’il a Ă©tĂ© manipulĂ©… Sauf que Zach lui a appris du temps de leur amitiĂ© l’art de manipuler…

PS.

Il est trĂšs difficile de faire un rĂ©sumĂ© sans spoiler. Lisez le livre, vous comprendrez vite pourquoi!😉

Et aussi

Ce premier livre est un poil ardu Ă  lire… Le sujet Ă©tait tout Ă  fait mon genre mais je peine un peu car l’intĂ©rĂȘt du rĂ©cit est inĂ©gal. Si certains passages tiennent en haleine, sur d’autres, l’attention baisse… Soudain, l’auteur « met le paquet vers la fin du livre » en dĂ©voilant toutes les transgressions et il n’y va pas de main morte…

Cependant, je crois qu’il faut s’accrocher car si ce livre dĂ©route, je crois que c’est parce-qu’il transgresse la mode narrative du moment devenue trĂšs codĂ©e (un chapitre au prĂ©sent, un chapitre au passĂ©) en dĂ©construisant tout. La transgression dans ce livre est omniprĂ©sente, dans le fonds comme dans la forme, dans le sujet du livre comme dans la construction narrative du rĂ©cit.

Il y a donc quantitĂ© d’allers et retours prĂ©sent et passĂ© dans ce roman, ce qui n’est pas pour me dĂ©plaire, j’adore les flash-backs mais, ici, ils sont curieusement amenĂ©s, encore une fois, ce livre est atypique avec une ambition que seuls quelques grands Ă©crivains ont atteinte : celle de lĂ  dĂ©construction temporelle.

L’auteur est un surdouĂ© mais il a visĂ© (trop?) haut pour un premier livre !!!

Diffusion

ÉDITIONS PRESSE DE LA CITÉ

parution 24 janvier

Notre note

(3,5 / 5)

Mots clés: , , , ,

Partager l'article

Lire aussi

Posted by:

Camille Marty-Musso
Créateur et responsable éditorial du site www.cinemaniac.fr, en ligne depuis janvier 2006.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Remplissez les champs obligatoires (required):

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top